Il ne reste plus que 10 candidats au Concours Corneille qui est dédié cette année au clavecin. La compétition se déroule jusqu’à dimanche 23 septembre à la chapelle Corneille à Rouen.

Le premier tour est passé. Sur les 24 candidats sélectionnés parmi les 60 inscrits, 10 se retrouvent ce samedi 22 septembre à la chapelle Corneille à Rouen pour tenter de décrocher le ticket final du Concours Corneille, dédié au clavecin et organisé par le Poème harmonique. Louise Acabo, Adeline Cartier, Constance Taillard, Mathieu Valfré (France), Masako Awaji ( Japon), Elizaveta Dregalina, Anastasia Egorenkova (Russie), Lilian Gordis (États-Unis), Hu Tung-Han (Taïwan), Daniel Trumbull (Allemagne) devront interpréter des pièces de Jean-Philippe Rameau (1683-1764), de Domenico Scarlatti (1685-1757), de Girolamo Frescobaldi (1583-1643). « Ce sont des pièces difficiles qui supposent une virtuosité, une rapidité et un niveau technique. Nous allons aussi être vigilants sur la connaissance des styles », remarque Vincent Dumestre, membre du jury et directeur artistique du Poème harmonique. Autre paramètre pris en compte : l’investissement. «  Ils ont une passion et une énergie formidables. Cependant, certains peuvent être investis mais pas de la bonne manière. Cette vitalité doit servir la musique, permettre de construire une interprétation. Beaucoup ont déjà une maturité extraordinaire ».

Cette troisième édition est un bon cru. Pour le deuxième tour, le jury ne devait retenir que 8 candidats. Il y en a 10 avec une majorité de filles et des musiciens et musiciens venant de plusieurs continents. « La France est une grande productrice de clavecinistes. Comme la Pologne, la République tchèque. Il y a désormais des pays émergents tels que la Russie, la Lettonie et les pays d’Asie », constate Vincent Dumestre.

Ce Concours Corneille revêt un caractère singulier cette année. Après les archets et les voix, il porte sur un seul instrument, le clavecin, une seule sonorité. Pour les membres du jury, cela demande une plus grande concentration.

Infos pratiques

  • Samedi 22 septembre de 14 heures à 17h30, dimanche 23 septembre à 16 heures à la chapelle Corneille à Rouen. 
  • Concerts gratuits sauf pour la finale dimanche 23 septembre (5 €)
  • Réservation sur www.poemeharmonique.fr ou sur place