C’est une pièce inédite en France. Anne-Sophie Pauchet met en scène avec la compagnie Akté Exit de Fausto Paravidino, une histoire d’amour et de séparation dans un contexte politique mouvementé. À découvrir mardi 2 avril au Rayon vert à Saint-Valery-en-Caux avant une deuxième représentation au Passage à Fécamp et trois semaines au festival d’Avignon.

C’est une histoire de couples. A et B vivent ensemble. Depuis quelque temps, les attentes de l’une et de l’autre ne se rejoignent plus. Arrive l’inévitable : la séparation. Pour rester debout, A va dévorer un de ces livres remplis de « bons conseils » : comment reconstruire sa vie en dix étapes ? L’une d’elles consistera à rencontrer un homme, C. B, professeur de géopolitique, se consolera dans les bras de D, une de ses étudiantes. La crise de ces deux adultes bourgeois européens survient en plein chaos économique est politique.

Quel lien ? A priori aucun. Sauf pour Fausto Paravidino qui tente de remonter le cours de l’histoire et comprendre comment en est-on arrivé là. C’est le propos d’Exit que joue la compagnie Akté mardi 2 avril au Rayon vert et vendredi 26 avril au Passage. L’auteur italien signe là une pièce intime et politique. Il tient en effet à rappeler comme point de départ. « Bien que ce ne soit pas d’une importance fondamentale, nous sommes en Italie en 2008 ». Berlusconi est au pouvoir une nouvelle fois et la crise financière fait des ravages.

Un clin d’œil au cinéma

Anne-Sophie Pauchet met en scène ce texte, encore jamais monté en France. « C’est une partition pour les comédiens. La question du jeu m’intéresse parce que je suis une comédienne avant tout. Paravidino est aussi comédien et metteur en scène et cela se sent dans son écriture. Il transgresse les codes ». Exit se raconte entre trois parties. La première, Affaires intérieures, revient sur la vie du couple à coups de flashbacks avec A et B qui s’adressent au public. « Nous avons travaillé sur un code de jeu qui ne nécessite pas d’être dans la projection mais dans le souvenir, la pensée. Cela permet beaucoup de nuances. C’est très cinématographique ». Dans Affaires extérieures, la femme et l’homme, alors séparés, mènent deux vies parallèles, entre doutes et rencontres. Enfin, avec Europe, Paravidino réunit les quatre personnages pour questionner les individualités, le couple l’amour et l’altérité.

Anne-Sophie Pauchet réunit les quatre comédiens, Laure Mathis, Arnaud Troalic, Manon Rivier et Jean-François Levistre, sur et autour d’un canapé. Comme un autre clin d’œil au cinéma. « J’ai pensé à Scènes de la vie conjugale de Bergman. Le canapé, c’est l’endroit de l’intimité ». Avec Paravidino qui traite d’un thème maintes fois abordé, pas de larmes mais un humour grinçant.

Infos pratiques

  • Mardi 2 avril à 20 heures au Rayon vert à Saint-Valery-en-Caux.
  • Tarifs : de 18 à 6 €.
  • Réservation au 02 35 97 25 41 ou sur www.lrv-saintvaleryencaux.com
  • Vendredi 26 avril à 20h30 au Passage à Fécamp. Tarif : 8 €. Réservation au 02 35 29 22 81 ou sur www.theatrelepassage.fr