Pour Tricote le CAC, initié par le centre d’art contemporain de la Matmut à Saint-Pierre-de-Varengeville, il reste un atelier samedi 4 juillet, puis l’installation dimanche 5 juillet. Le parc se pare ainsi pendant l’été de mille couleurs.

 

tricote le cacDepuis plusieurs années, le tricot connaît un certain regain. Pourquoi ne pas l’exposer ? Le yarn bombing ou le tricot urbain, lancé dans les pays anglo-saxons il y a dix ans, fait son apparition au centre d’art contemporain de la Matmut à Saint-Pierre-de-Varengeville. Boîte relais de Tricote un sourire, celui-ci organise des ateliers qui réunissent diverses générations, des tricoteurs et tricoteuses confirmés ou novices. L’objectif : se retrouver et réaliser des carrés de couleurs selon son imagination. Jusqu’à présent, Tricote le CAC a réuni 350 participants qui ont tricoté environ 4 000 carrés.

 

Le yarn bombing se développe sur des rues et habille le mobilier urbain. Au centre d’art contemporain, ce sont les arbres, les bancs et les escaliers qui seront recouverts de ces carrés de laine. Après un dernier atelier samedi 4 juillet, le parc prendra des couleurs dès le lendemain, dimanche 5 juillet. Les différents participants accrocheront en divers endroits du jardin leurs œuvres qui résonneront avec les tressages d’Odon .

 

Atelier

  • Samedi 4 juillet de 14 heures à 17 heures au centre d’art contemporain de la Matmut à Saint-Pierre-de-Varengeville. Gratuit. Renseignement au 02 35 05 61 71.

Installation

  • Dimanche 5 juillet de 14 heures à 17 heures dans le parc avec tous les participants.