jeanjoulinIl aimait le théâtre passionnément. Il le pratiquait en tant qu’amateur. Jean Joulin, disparu en février dernier, était cheminot. Mais le théâtre occupait beaucoup sa vie, tant et si bien que cet homme engagé a quitté son emploi à la SNCF pour se lancer dans une folle aventure artistique. Là, il n’était plus question de pratiquer le théâtre comme amateur. Il est devenu un véritable comédien professionnel et a marqué la vie culturelle de l’agglomération rouennaise. Avec Daniel Lesur, il a dirigé de 1969 à 1992 le théâtre Maxime-Gorki, devenu La Foudre. Avant l’inauguration le 26 mars 1969, les deux hommes se sont battus avec la municipalité communiste de l’époque pour faire construire une salle de spectacles à la place de l’ancien cinéma L’Excelsior. Le Théâtre Maxime-Gorki, alors théâtre municipal, a grandi pour devenir un centre de développement et de création artistique, plus tard une scène nationale en 1991 et un centre dramatique national en 2013.

 

Le CDN de Normandie Rouen rend hommage à Jean Joulin samedi 11 juin au théâtre de La Foudre à Petit-Quevilly. Amis et artistes s’exprimeront durant toute la soirée.

 

  • Samedi 11 juin à 18h30 au théâtre de La Foudre à Petit-Quevilly.