Des films, des rencontres, des lectures, un karaoké, une échappée à Brighton… Tel est le programme du troisième festival du film canadien qui se tient du 22 au 29 septembre à Dieppe.

 

festivalfilmcanadienIl y a eu une année de pause. Le temps de tourner un long métrage, Last Chance Road, en Alberta au Canada, avec Cédric Tanguy, et de réfléchir à une nouvelle édition. Cependant, Nicolas Bellenchombre le reconnaît : « il faut reconvaincre ». Son ambition n’a pas changé : « nous avons à cœur de montrer un cinéma canadien que nous ne voyons pas en France ». Un cinéma qui s’avère de plus très productif et divers. « Il est en plein essor. Il a des couleurs, des langues et des problématiques distinctes. Il est en effet différent selon les provinces où il est tourné. C’est un cinéma très riche », remarque Nicolas Bellenchombre.

 

 

 

Le prochain festival du film canadien se déroule ainsi à Dieppe du 22 au 29 septembre. Cette troisième édition prend une autre dimension puisqu’elle a lieu durant une semaine dans un même lieu, la scène nationale de Dieppe. « Cette année, nous nous recentrons sr le cinéma. Auparavant, nous organisions beaucoup d’événementiels ». Cinq films sont en compétition. C’est le long métrage de Louis Bélanger, Les Mauvaises Herbes, qui ouvre jeudi 22 septembre le festival. Cette comédie québécoise jubilatoire a été primée au récent festival d’Angoulême. A voir découvrir également Endorphine d’André Turpin avec une esthétique à la David Lynch, The Sabbatical de Brian Stockton évoquant un enseignant en quête d’identité, Les Loups de Sphie Deraspe qui emmène jusqu’à l’embouchure du Saint-Laurent. Quant à Là où Attila passe, Onur Karaman revient sur la manière dont les Turcs s’intègrent au Canada. Le festival programme enfin Juste La Fin du monde de Xavier Dolan, Grand Prix Cannes 2016.

 

 

 

Le festival du film canadien, ce sont des projections de films pendant une semaine mais aussi des rencontres avec des équipes, la lecture du scénario de Martin Laroche, déjà primé à Dieppe, une journée à Brighton, un karaoké à la sauce québécoise et des actions culturelles.

 

  • Cérémonie d’ouverture jeudi 22 septembre à 20h30 à la scène nationale de Dieppe avec la projection du film de Louis Bélanger, Les Mauvaises Herbes.
  • Programmation complète sur www.festivaldufilmcanadiendedieppe.fr