C’est l’histoire d’une campagne électorale tournée comme un thriller. Kandidat de Jonáš Karásek est projeté vendredi 24 avril à l’Ariel à Mont-Saint-Aignan lors de la clôture du festival À l’Est du nouveau en présence d’un des deux scénaristes, Maros Hecko.

 

Kandidat_2De la politique fiction ? Pas tant que cela. Kandidat, le film de Jonáš Karásek, est un regard cynique sur la politique, tout le système actuel et les acteurs qui l’animent. Il met en évidence les différentes étapes de la création d’un candidat à une élection présidentielle. Un parfait inconnu se fait manipuler par des grands groupes financiers et publicitaires pour accéder à la haute fonction. Le tout à travers les yeux de deux espions, les deux éléments comiques de cette comédie noire.

 

Il n’y avait pas eu de film slovaque sur la politique depuis 20 ans. Kandidat, projeté vendredi 24 avril à l’Ariel lors de la clôture du festival À l’Est du nouveau, est presque un ovni dans la production et aussi un film prémonitoire.

 

Maros Hecko et Michal Havran ont écrit le scénario avant une tempête politique. « Nous avons eu peur lors de la dernière campagne électorale. La politique menée dans le pays depuis 20 ans n’était pas du tout satisfaisante. On voyait Robert Fico, un socialiste populiste, gagner du terrain. Il serait passé de Premier ministre à président en gardant tous les pouvoirs entre ses mains. Il aurait été indéboulonnable. Pendant cette campagne, nous avons vu arriver un homme complètement inconnu, Andrej Kiska, qui a été élu. Comme dans le film. Pour l’instant, c’est le meilleur président que la Slovaquie n’a jamais eu », se souvient Maros Hecko.

 

Kandidat démontre tout le pouvoir des images. Maros Hecko, écrivain, scénariste, compositeur et chanteur qui a travaillé pendant sept ans dans le secteur de la publicité, ne se montre pas très optimiste. « Aujourd’hui, nous sommes dans une impasse. Je ne vois pas de sortie. La démocratie s’avère un régime politique inefficace par rapport à cet afflux d’images qui influencent l’opinion publique. En Slovaquie, les sociétés de conseils, de consulting se développent, rachètent les différents médias. Il est en fait très facile de manipuler le peuple ».

 

Du scénario, Maros Hecko et Michal Havran, journaliste politique et personnalité médiatique connue, ont écrit un livre. « Nous avons terminé l’écriture en plein scandale d’écoutes téléphoniques ».

 

 

  • Vendredi 24 avril à partir de 18 heures à l’Ariel à Mont-Saint-Aignan pour la projection de Kandidat de Jonáš Karásek et le palmarès, à 22 heures à La Bodega à Rouen pour le concert de Raki Balkans Sound System.