The Elephant in the room… Un titre énigmatique pour une pièce ambitieuse. Le Cirque Le Roux, un quatuor d’acrobates, mêle diverses disciplines artistiques pour raconter une histoire d’amour dans une ambiance des années 1930. C’est vendredi 29 mai à Juliobona à Lillebonne.

 

2 Adagio wideLe cinéma, le théâtre, le music-hall, le cirque… Grégory Arsenal, Lolita Costet, Philip Rosenberg et Yannick Thomas ont traversé ces différentes disciplines artistiques. Les unes après les autres. Ces anciens membres des 7 Doigts de la main ont souhaité les mélanger dans un même spectacle. « Nous avons passé un an et demi aux Etats-Unis dans une troupe de music-hall. Tous les styles y étaient mêlés. Lors de cette expérience, nous nous sommes aperçus que le public était ravi qu’on lui raconte une histoire », se souvient Yannick Thomas.

 

Dans sa première création, The Elephant in the room, le Cirque Le Roux a emprunté au cinéma une esthétique des films en noir et blanc des années 1930, au théâtre, une dramaturgie, au music-hall, un grain de folie, et au cirque, la performance avec des mains à mains ou au mât chinois. « Tout cela est très joli mais c’est un véritable défi. Construire un décor en noir et blanc, ce n’est pas facile. Il a fallu de longues heures de discussion et de test. Nous maîtrisons notre technique circassienne. Le plus dur a été d’amoindrir le côté exploit. Il était nécessaire que l’acrobatie serve l’histoire et les personnages ».

 

L’histoire : Miss Betty se retrouve avec trois hommes dans le boudoir de son magnifique château. Femme sensuelle, précieuse, un brin capricieuse, elle vient de se marier mais ne supporte déjà plus son époux. Avec Mister Chance, John Barick et le Jeune Bouchon, c’est une valse de rires, de sarcasmes, de crocs-en-jambe, d’émotions… Le pauvre mari, John Barick ne cesse de se faire ridiculiser. C’est aussi le moment de lever quelques tabous, de non-dits, donc de voir The Elephant in the room, une expression américaine exprimant une chose évidente que personne ne veut admettre.

 

 

 

  • Vendredi 29 mai à 20h30 à Juliobona à Lillebonne. Tarifs : 19 €, 16 €, gratuit pour les moins de 12 ans. Réservation au 02 35 38 51 88 ou sur www.juliobona.fr
  • Deuxième partie de soirée : Idiote par Carole Fages