A travers l’histoire de l’usine Renault à Cléon, Les Grandes Personnes raconte celle des luttes sociales avec des petites figurines. La Ligne jaune est un théâtre de poche présenté mardi 14 octobre à Saint-Etienne-du-Rouvray et Mont-Saint-Aignan.

 

Image Affiche Ligne Jaune okIl faut imaginer : la table, c’est un coin de Normandie. Dans les années 1950, les vaches doivent laisser leur place. Une marque de voiture décide d’installer une nouvelle usine sur les bords de la Seine pour construire des boîtes de vitesse. C’est toute cette épopée industrielle qui est racontée dans La Ligne jaune.

Pour écrire ce spectacle, Jean-Baptiste Evette qui a étudié à Rouen a recueilli des témoignages d’anciens salariés, ouvriers et cadres, de Renault à Cléon. « Ceux qui ont accepté de parler m’ont confié leur histoire, leurs luttes, leurs moments de solidarité, leurs souvenirs d’injustice. C’est intéressant et exemplaire ».

Cette histoire est portée par une jeune fille. Son grand-père et son père ont travaillé dans cette entreprise. « Elle peut avoir une vision objective. Le grand-père a connu les débuts et le père a vécu les luttes des années 1970 ». Pour les narrer, Les Grandes Personnes qui ont jusqu’à présent choisi de grandes marionnettes a préféré des santons, manipulées par une comédienne. « Il y a un lien entre la fabrication des santons et celle des moteurs. Il faut utiliser les techniques de moulage. D’autre part, comme les ouvriers de l’usine, les santons de la crèche sont déterminés par leur métier (berger, boulanger…). Enfin, la terre cuite des santons est aussi fragile que le corps des ouvriers », explique Jean-Baptiste Evette.

La Ligne jaune, symbole d’une autorité, rappelle une aventure industrielle moderne et aussi les conflits sociaux, l’affaire du « diamant », les combats pour davantage de justice et de reconnaissance qui sont allés jusqu’à l’occupation des locaux et la séquestrations de l’encadrement.

 

 

En-Jeu

Le spectacle La Ligne jaune appartient à un projet artistique des Grandes Personnes intitulé En-Jeu qui rappelle « les luttes du XXe siècle. Ce fut des conquêtes difficiles et il y a eu des avancées sociales qui sont aujourd’hui remises en question. Le passé nous rattrape ».

Dans En-Jeu, Les Grandes Personnes abordent le droit du travail dans La Ligne jaune, la justice et l’abolition de la peine de mort dans La Bascule. Suivront deux spectacle sur le droits des femmes et l’accès à la santé.

 

  • Mardi 14 octobre à 12h30 sur le site universitaire du Madrillet à Saint-Etienne-du-Rouvray, à 20 heures à la Maison de l’Université à Mont-Saint-Aignan. Tarifs : gratuit le midi, 5 € le soir. Réservation au 02 32 76 93 01 ou à spectacle.mdu@univ-rouen.fr