Trois heures de musique répartis en trois concerts : ce sera du 12 au 14 mai au temple Saint-Eloi à Rouen. Les Amis de l’orgue de l’édifice célèbrent les 500 ans de la Réforme avec le Dodécacorde de Claude Le Jeune, un chef-d’oeuvre jamais interprété.

Pour fêter 500 ans, il fallait bien une oeuvre unique, un monument musical. Les Amis du temple Saint-Eloi à Rouen ont donc choisi le Dodécacorde de Claude Le Jeune (1530-1600) pour célébrer le 500e anniversaire de la Réforme lancée par Martin Luther dans toute l’Europe. Dans ce bouleversement religieux, la musique a joué un rôle essentiel. « Le réformateur français Jean Calvin a en effet exigé que les fidèles chantent les psaumes. Pour les simplifier, il les a fait versifier. Clément Marot a eu le temps de travailler sur les 50 premiers. Théodore de Bèze s’est consacré aux 100 qui manquaient », rappelle Jacques Feuillie, un des Amis de l’orgue du temple Saint-Eloi. Publié en 1562, le psautier a été « un succès populaire. C’était la Bible musicale des protestants » avec des mélodies faciles à mémoriser.

Le Dodécacorde de Claude Le Jeune, ce sont des oeuvres polyphoniques. « C’est son chef-d’oeuvre. Le Jeune a poursuivi deux objectifs. Il a tout d’abord voulu composer une sorte de monument à la gloire de ce répertoire. Il a aussi écrit sur 12 modes. Ce n’est pas seulement une démarche qui a un objectif théorique. Le Dodécacorde déploie une large palette musicale, une variété de couleurs. Chaque psaume correspond à une expression, peint un univers », remarque Jacques Feuillie.

Le Dodécacorde, pièce musicale intense, reste une oeuvre méconnue et jamais jouée. Les Amis de l’orgue du temple Saint-Eloi ont confié cette partition à deux ensembles, Bergamasque, dirigé par Marine Fribourg, pour les modes aigus et La Academia de Los nocturnos, formation espagnole basée à La Haye sous la direction Isaac Alonso de Molina, pour les modes graves. 6 psaumes chacun qui demandent une grande concentration. D’autant que chaque chanteur a entre ses mains seulement sa partie… Lors du premier concert, vendredi 12 mai, la Maîtrise de Seine-Maritime introduira les quatre psaumes et le public sera invité à chanter.

 

Le programme

  • Vendredi 12 mai à 20h30 : modes I, II, III, IV (psaumes 138, 35 45 23)
  • Samedi 13 mai à 20h30 : modes V, VI, VII (psaumes 102, 51, 124)
  • Dimanche 14 mai à 16 heures : modes VIII, IX, X, XI, XII (psaumes 60, 46, 76, 72, 110)
  • Concerts au temple Saint-Eloi à Rouen.
  • Tarifs : 15 €, 10 € un concert, 25 €, 15 € les deux concerts, 30 €, 20 € les trois concerts
  • Réservation au 06 14 19 59 69, à amis.de.lorgue.steloi@gmail.com ou sur www.helloasso.com