Pour son festival, Rush, qui se déroule du 27 au 29 avril sur la presqu’île Rollet à Rouen, le 106 a demandé à Bertrand Belin d’imaginer cette édition 2016. Au programme : des concerts d’artistes connus ou pas, des lectures, du cinéma et une scénographie de Marc Hamandjian.

 

rushvisuelSeul le nom ne change pas. Le reste prend une toute autre allure. Rush, le festival du 106, doit chaque année « se réinventer, expérimenter », assure Jean-Christophe Aplincourt. « Nous poursuivons notre travail de découverte en étant dans cet état d’aventure qui a présidé à l’arrivée de la musique dans les territoires ». Pour cette édition 2016, Rush est concentré sur un week-end qui commence le vendredi en fin d’après-midi, du 27 au 29 mai. Il se déroule non pas en plein cœur de la ville de Rouen mais sur la presqu’île Rollet, « un endroit un peu étrange, une zone bucolique qui s’étend jusqu’au port. Il y a aussi quelque chose de monumental avec les silos ». Sans oublier « la magie du fleuve ».

 

Rush 2016, ce sera trois scènes en plein air : une très grande installée à la pointe de la presqu’île, une moyenne, le Haut-Parleur, et une plus intime, Le Dancing, située à l’entrée du site. Le tout scénographié par le plasticien rouennais Marc Hamandjian. Et la programmation ? Rush, festival thématique, se penche cette année sur la fiction. C’est Bertrand Belin qui a écrit le scénario. « C’est un artiste polymorphe, un storyteller dont le travail porte une dimension poétique littéraire », remarque le directeur du 106.

 

Bertrand Belin sera présent à Rush avec trois projets artistiques différents. Il donnera un concert. Il présentera une forme hybride avec le Journal de Nathan Adler, une nouvelle écrite dans les années 1990 par David Bowie, une lecture de musicale de Requin, titre de son premier roman. Le chanteur a invité pendant ces trois jours une série d’artistes qui évoluent dans divers genres musicaux dont Pain Noir, Marieta, Rover, Arlt, Philippe Katerine, Nord, The Limiñanas, Har Mar Superstar… Les deux soirées se termineront avec la projection de deux films de Kelly Reichardt, Wendy & Lucy et Old Joy.

 

 

 

 

Rush

  • Vendredi 27 mai de 17 heures à 2 heures : Damien Schultz, Mocke Trio, Charles Pennequin, Pain Noir, Marietta, Cavern of Anti-Matter, Rover et projection de Wendy & Lucy de Kelly Reichardt
  • Samedi 28 mai de 14 heures à 2 heures : Eddy Crampes, Eric Chenaux, Journal de Nathan Adler, Nord, Thee Verduns, Arlt, Requin, Katerine, The Limiñanas et projection de Old Joy de Kelly Reichardt
  • Dimanche 29 mai de 13 heures à 21 heures : Damien Schultz, Jim Yamouridis, Loya, Eric Copeland, Bertrand Belin, Elg, Helena Hauff, Har Mar Superstar
  • Festival gratuit