Retour de Santa Cruz le 12 juillet aux Terrasses du jeudi à Rouen : le quintet rennais arrive en Normandie avec un sixième album, Now and here, plus pop et plus lumineux que les précédents.

photo Laurent Guizard

Now and here… Un titre, pour un nouvel album, sorti en février 2018 en forme de revendication pour indiquer que la formation existe et reste bien vivante quinze ans après sa fondation. « C’est une façon de dire voilà où nous en sommes. Santa Cruz a bien changé depuis ses débuts. Nous avons commencé à sept. Nous sommes cinq aujourd’hui. Le guitariste qui était là depuis toujours est parti juste avant l’enregistrement. Humainement, c’est dur à vivre mais c’est la vie d’un groupe. Nous avons aussi sorti six albums, pris quelques années de plus. Ce sont des multiples questions que nous nous sommes posés ».

En 15 ans, Pierre-Vital Gérard, chanteur, guitariste et compositeur de Santa Cruz a vécu avec ses acolytes des moments inoubliables comme une carte blanche aux Transmusicales de Rennes avec Pascal Humbert de 16 Horsepower et Jerome Dupree de Morphine. Il y a également la reprise de Game of pool par Archive. « Ce sont des choses auxquelles on ne s’attend pas et qui font toujours plaisir. On fait de la musique pour vivres ces instants imprévus ».

« Bercé par les Beatles »

En 15 ans encore, Santa Cruz qui joue le 12 juillet aux Terrasses du jeudi à Rouen, a évolué musicalement et prend un virage pop avec Now and here. « Nous avions le sentiment d’avoir fait le tour de la folk americana et envie d’une évolution artistique. La pop fait partie de ma culture musicale à la base. J’ai été bercé par les Beatles et la pop américaine. J’en écoute toujours pas mal », confie Pierre-Vital Gérard. Un album pop teinté parfois de soul et donc plus ensoleillé. « Nous avons recherché ce côté plus lumineux, plus d’énergique. Les chansons sont plus entraînantes. Il y a mille façons de faire apparaître l’émotion ». Autre changement : « nous avons passé plus de temps sur les morceaux. Sur les albums précédents, nous arrivions en studio sans avoir répété. On arrivait en studio, je faisais mes propositions et on arrangeait ensemble. Pour Now and here, nous avons opté pour une manière plus traditionnelle : nous avons beaucoup travaillé ensemble avant d’entrer en studio ».

Dans Now and here, Santa Cruz pose son regard sur le présent avec des chansons qui sont des chroniques de la quotidienne. « J’essaie de moins parler de moi mais du monde qui nous entoure. Je trouve qu’il est devenu difficile de parler de soi aujourd’hui. J’ai été très touché et abîmé par des événements politiques et sociaux. Notamment le crash de l’avion par un co-pilote allemand dans les Alpes-Maritimes Mon intention n’a pas été d’écrire des textes engagés avec des slogans. Je me cache derrière des métaphores ». Santa Cruz signe avec Now and Here un album délicat avec des paysages sonores plus coloré.

 

 

Les Terrasses du jeudi 12 juillet à Rouen

  • 18h30 et 20h15 : Impøssibe, place du 19-Avril-1944
  • 18h45 et 20h30 : Benoît Lugué & Cycles, place du Vieux-Marché
  • 19 heures : Hoboken Division, place de La Calende
  • 19h15 et 21 heures : Strange O’Clock, espace du Palais
  • 19h30 : RCCS, place Saint-Marc
  • 20h45 : Santa Cruz, place de La Calende
  • 21h15 : Lolomis, place Saint-Marc
  • Concerts gratuits