Les Meslanges reviennent au festival de musique ancienne de Normandie mercredi 22 août. L’ensemble dirigé par Thomas Van Essen est accompagné de l’organiste Jean-Luc Ho pour l’interprétation de deux Messes de Couperin à Dieppe et à Arques-la-Bataille.

Ce sont deux grandes messes baroques signées par François Couperin, un compositeur et claveciniste français né il y a 350 ans. Pour fêter cet anniversaire, Les Meslanges ont pioché dans le répertoire de l’organiste de l’église Saint-Gervais à Paris deux Pièces d’orgue. « Elles font partie de ses premières œuvres puisqu’il les publie à l’âge de 22 ans. Couperin a toujours sublimé l’écriture de l’orgue de cette époque. Il connaît bien l’instrument. Il est issu d’une famille de musiciens et son père était aussi organiste. Couperin sait faire chanter l’orgue avec les différentes sonorités », remarque Thomas Van Essen, directeur musicale des Meslanges. Couperin montre une réelle maitrise dans l’écriture et une créativité étonnante.

Ces deux Pièces d’orgue sont en fait deux Messes. La première est composée Pour Les Paroisses à partir de thèmes musicaux de la messe Cunctipotens genitor Deus, illustrés à chaque verset. Les Meslanges utilisent là le Graduale Parisiense de 1689 dit de la réforme de Harlay, une source inédite conservée à la bibliothèque Mazarine. « Nous chanterons en alternance avec l’orgue. Nous l’interpréterons en effet en plain-chant et pas toujours à l’unisson parce qu’il y a plusieurs voix d’hommes. Cela permet de retrouver la quintessence de l’œuvre. Si on chante comme dans un récital d’orgue, on se coupe de l’approche du compositeur », explique Thomas Van Essen.

Avec quelques libertés

François Couperin a écrit sa deuxième Messe Pour Les Couvents de religieux et religieuses, chantée lors des différentes cérémonies de l’époque. Pas de plain-chant et pas de thème imposé. L’organiste a composé cette œuvre en toute liberté. Pour cette « pièce plus lumineuse », Les Meslanges prennent aussi quelques libertés en alternant plain-chant et des motets de Du Mont, Divers et Charpentier.

Pour ces concerts donnés mercredi 22 août avec l’organiste Jean-Luc Ho lors du festival de musique ancienne, Les Meslanges ont aussi choisi de chanter au lutrin, un grand pupitre d’église destiné aux livres de chant. « Il y a une seule partition pour tout le chœur. Du coup, on regarde tous dans la même direction, on s’écoute mieux ». Ce qui favorise une plus grande fusion des chanteurs.

Le programme du festival de musique ancienne

Lundi 20 août :

  • conférence sur La musique ancienne, hier et aujourd’hui par Jean-Paul Combet au conservatoire Camille-Saint-Saëns à Dieppe (entrée libre)

Mardi 21 août :

  • 20 heures : Scaramanzia par l’ensemble Kapsberger à l’église à Varengeville-sur-Mer
  • 22 heures : La Pazza venuta da Napoli par les Kapsber’Girls à l’église à Hautot-sur-Mer

Mercredi 22 août :

  • 11 heures : Messe de François Couperin par Jean-Luc Ho à l’église Saint-Rémy à Dieppe (entrée libre)
  • 14h30 : conférence sur La Pratique du consort anglais par Ghislain Dibie au presbytère à Arques-la-Bataille (entrée libre)
  • 20 heures : Messe de François Couperin par Jean-Luc Ho et Les Meslanges à l’église à Arques-la-Bataille
  • 22 heures : What is our life ? par Le Concert des Planètes à l’église à Arques-la-Bataille

Jeudi 23 août :

  • 11 heures : Bach par Frédéric Desenclos à l’église à Arques-la-Bataille (entrée libre)
  • 14h30 : conférence sur Guillaume de Machaut par Benoît Toigo au conservatoire Camille-Saint-Saëns à Dieppe (entrée libre)
  • 19h30 : Guillaume de Machaut par La Dolce Sere à l’église à Offranville
  • 22 heures : From baroque to jazz par Jambaroque à l’espace Maupassant à Offranville

Vendredi 24 août :

  • 11 heures : Couperin, Clérambault et Corette par Benjamin Alard à l’église à Lammerville (entrée libre)
  • 14h30 : conférence sur La Musique au monastère de Santa Cruz de Coimbra par Tiago Simas Freire au presbytère à Arques-la-Bataille (entrée libre)
  • 20 heures : Du Grégorien à Arvo Pärt par Les Chantres de Paris à Arques-la-Bataille
  • 22 heures : Brahms par L’Armée des Romantiques à Arques-la-Bataille

Samedi 25 août :

  • 11 heures : Bach par Benjamin Alard à Arques-la-Bataille (entrée libre)
  • 18 heures : conférence sur les Vingt ans d’Académie Bach par Jean-Paul Combet au presbytère à Arques-la-Bataille (entrée libre)
  • 21 heures : Zuguambé par Capella Sanctæ Crucis à Arques-la-Bataille (entrée libre)

Tarifs : de 20 € (25 € pour Zuguambé) à 10 €, gratuit pour les moins de 18 ans. Réservation sur place ou sur www.academie-bach.fr