Le festival de l’humour se poursuit vendredi 12 mai à Juliobona à Lillebonne. Après le cinéma, une conférence. Emma La Clown et Catherine Dolto présentent leur Grand Symposium : tout sur l’amour.

Entre les deux femmes, le courant passe très bien… Pourtant, elles forment un duo improbable. Depuis douze ans, elles prennent un malin plaisir à décortiquer les comportements humains lors de spectacle en forme de conférence. La première, Catherine Dolto, psychanalyste, le fait avec sérieux. La seconde, Emma La Clown ou Meriem Menant, facilement reconnaissable avec son chapeau ridicule et son gros nez couleur vin rouge, apporte le regard poétique et malicieux qu’on lui connaît. Il a fallu une rencontre sur le clown à l’hôpital, provoquée par l’écrivaine Nathalie Papin, pour qu’elles ne se quittent plus. « Ce fut génial » se souvient encore Meriem Menant.

Cette fois, Catherine Dolto et Emma La Clown abordent un sujet, vaste et sérieux : l’amour. Elles en font même un Grand Symposium vendredi 12 mai à Juliobona à Lillebonne lors du festival de l’humour. « L’amour… On passe son temps à chercher l’amour. Tout le monde le veut mais personne ne sait ce que c’est. Mais c’est ce qui nous porte dans la vie », commente Meriem Menant. Pendant 1h45, les deux complices exposent toutes les complexités et s’appuient sur des témoignages filmés d’ethnologue, de médecins, de philosophe, de physicien lors de cette conférence, pas toujours sérieuse. « Catherine a un fil conducteur. Moi, j’interviens quand je le veux. Je suis l’élément perturbateur et je porte la naïveté. En fait, je regarde les choses d’un autre angle ». Les découvertes scientifiques se mêlent aux idées décalées. Le rire côtoie le grave. C’est toute la perception de ce sentiment à travers les siècles qui est racontée dans ce Grand Symposium.