C’est leur Homme de l’année en 1888. Dans cette série, publiée chez Delcourt, Céka et Benjamin Blasco-Martinez retrace la vie de Jack l’Éventreur. Le scénariste et le dessinateur se retrouvent samedi 21 avril à la librairie Funambules à Rouen pour une séance de dédicace.

Pour raconter la vie de Jack l’Éventreur, Céka a dû se mettre dans la peau du tueur en série. « Il faut aller au fin fond du personnage. Avec lui, on plonge dans un univers mystérieux, presque fantastique, et dans les pénombres de l’âme humaine. J’ai essayé de le comprendre, de comprendre ses motivations. Avec une telle démarche, on ne peut qu’avoir une certaine empathie pour cet homme. Néanmoins, il reste un monstre, un malade qui aurait été soigné aujourd’hui. Mais, à son époque, tout était plus complexe. Nous sommes au tout début de la psychanalyse, de la prise en compte de la conscience, de l’inconscient et du subconscient ».

Jack l’Éventreur, c’est ce mystérieux assassin, capable des pires horreurs. En 1888, un homme mutile des prostituées vivant dans le quartier de Whitechapel à Londres. A chaque fois, celui qui signe ses lettres d’accusation de Jack The Ripper échappe à la police anglaise. Qui est cet Jack l’Éventreur ? Céka retrace le fil de la vie. « Il est né en Pologne sous la domination russe. Là-bas, il a subi les pogroms contre les Juifs. Il a vu des atrocités, connu la souffrance, la mort de proches ». Le scénariste en dévoile la véritable identité. Pendant trois mois, le scénariste rouennais s’est documenté sur la famille et sur ce mystérieux assassin. « A cette époque, à Londres, dans ce quartier populaire, il y avait beaucoup de meurtres. Il ne faisait pas bon de se promener la nuit. On attribue à Jack l’Éventreur cinq assassinats. On parle alors de meurtres canoniques. On sait qui est ce meurtrier après avoir retrouvé un châle couvert d’empreintes ADN. Un témoin l’a aussi reconnu. On peut dire qui est le suspect n°1 », cet homme mystérieux, même pour sa famille, se transformant en un monstre la nuit.

Le Véritable Jack l’Éventreur, paru dans la collection L’Homme de l’année, est une histoire pleine de rebondissements et propose une thèse. Beaucoup de noms se cachent en effet derrière Jack l’Éventreur.

Deux rendez-vous samedi 21 avril à la librairie Funambules

  • A partir de 11 heures : rendez-vous à la librairie pour réaliser une enquête dans les rues de Rouen pour découvrir l’identité de Jack l’Eventreur. Départ à 11 heures, 12 heures et 13 heures. Inscription obligatoire au 02 32 12 61 72. Jeu gratuit.
  • Rencontre avec Céka et Benjamin Blasco-Martinez, les deux auteurs du Véritable Jack L’Éventreur à la librairie entre 14h30 et 18 heures. Entrée libre.