Valérie Tong Cuong revient sur un épisode dramatique de l’Histoire : l’Occupation. L’auteure est en visite vendredi 3 février à la Galerne au Havre et samedi 4 février à L’Armitière à Rouen pour son tout nouveau roman, Par amour (JC Lattès).

 

photo F. Mantovani

Le Havre a payé un prix exorbitant pour la paix. Sans que l’on sache vraiment pourquoi, la ville subira de la part des forces aériennes alliées un implacable bombardement qui la laissera dévastée à 80 %. Près de 2 000 morts et 80 000 sans-abris…

 

C’est une famille havraise que l’on suit dans le roman de Valérie Tong Cuong, Par Amour, depuis l’Exode jusqu’à la fin du conflit. Deux sœurs, quatre cousins et cousines, deux hommes partis au front dont un qui revient dès le début du livre. Et la vie de tous les jours, cette vie contrainte, cette vie diminuée, cette vie de terreur au quotidien… Chaque membre de la famille aura voix au chapitre, devenant le narrateur le temps d’exprimer sa vision des événements. Car sous la botte des Nazis, dans l’angoisse du lendemain, on ne dit pas tout ; et surtout pas aux enfants. Entre doutes et secrets, Valérie Tong Cuong embarque savamment le lecteur avant de livrer les clés du roman.

 

Un récit que l’on devine lié à l’histoire familiale de Valérie Tong Cuong qui a des attaches havraises par sa mère. Un récit précis puisque sous la trame familiale, l’auteure a mené un minutieux travail documentaire pour restituer au plus près le contexte historique, rendant encore plus palpable le tragique de ces années noires qui balayèrent tant de vies et anéantirent tant de familles.

 

Hervé Debruyne

 

  • Vendredi 3 février à 18 heures à la Galerne au Havre, à 15 heures à l’Armitière à Rouen. Entrée libre.