La lumière de la Chandeleur brille du 31 janvier au 3 février à la chapelle Corneille à Rouen avec la Maison illuminée. Oswald Sallaberger a imaginé un concert où la voix tient une place centrale. Gagnez vos places !

Avec la Chandeleur, revient la lumière. Celle qui annonce des jours meilleurs. Pour ce concert de la Maison illuminée, Oswald Sallaberger a souhaité mettre en avant les Lumières des voix. Il y a celle de Marie-Christine Barrault. La comédienne lira des extraits de textes de Charles Péguy, Paul Valéry et Paul Claudel, en écho à un répertoire des XIXe et XXe siècles. La soprano Jenny Daviet interprétera des chants populaires au charme suranné.

La poésie traverse ces concerts de la chandeleur, donnés avec la Maison illuminée du 31 janvier au 3 février à la chapelle Corneille à Rouen avec l’Opéra de Rouen Normandie. Oswald Sallaberger a toujours la bonne idée de marier des airs très connus — Canteloube, Fauré, Debussy — et des œuvres méconnues. Mel Bonis est une sorte de fil rouge de ce week-end. « Elle est une compositrice entre Fauré et Debussy, entre un romantisme abouti et un impressionnisme ».

300 œuvres

Mélanie Hélène Bonis (1858-1937) est une compositrice française qui a préféré se faire appeler Mel. Tout simplement pour cacher le fait qu’elle était une femme. Pourtant, la jeune Mélanie a très vite montré un certain talent pour l’interprétation d’œuvres au piano. Ce n’était pas vraiment une bonne nouvelle pour ses parents qui acceptent cependant son entrée au conservatoire. Arrivée à l’âge adulte, Mélanie Hélène Bonis n’a pas eu d’autre choix que d’épouser un homme âgé de plus de 25 ans et de s’occuper de ses enfants. Avec ce mariage, elle doit oublier un amour interdit et la musique. 

Mel Bonis a beaucoup composé, environ 300 œuvres qui reflètent ses états d’âme. « Chaque pièce est différente. Certaines sont mélancoliques, d’autres joyeuses mais toutes sont très belles ». Oswald Sallaberger signe des transcriptions de Femmes de légende pour « mettre en valeur les saveurs de l’œuvre ». Mel Bonis a dressé le portrait en musique de Salomé, Ophélie et Cléopâtre.

Le programme de La Maison illuminée

  • Jeudi 31 janvier à 18 heures : la cabane illuminée. Concert gratuit
  • Samedi 2 février à 16 heures : « Chants d’Auvergne » de Canteloube, « Clair de lune » et « Roses d’amour » de Fauré, Sonate en trio de Debussy. Lecture de textes de Charles Péguy. Tarif : 11 €. Concert tout public à partir de 6 ans
  • Samedi 2 février à 18 heures : « Femmes de légende » et « Allons prier » de Bonis, Sonate en trio de Debussy. Lecture de textes de Paul Valéry. Tarif : de 21 à 10 €
  • Dimanche 3 février à 11 heures : « Femmes de légende » et « Allons prier » de Bonis, « Chants d’Auvergne », « Lo Fiolaire » et « Brezaiola » de Canteloube. Lecture de textes de Paul Claudel. Tarif : 11 €. Concert tout public à partir de 6 ans
  • À la chapelle Corneille à Rouen
  • Tarif des 3 concerts : 30 €
  • Réservation au 02 35 98 74 78 ou sur www.operaderouen.fr

Relikto vous fait gagner des places

  • Gagnez vos places pour le concert de samedi 2 février à 18 heures ou celui de dimanche 3 février à 11 heures.
  • Pour participer : likez la page Facebook de Relikto, partagez l’article et écrivez à relikto.contact@gmail.com N’oubliez pas de préciser la date qui vous convient.