Le rock a aussi ses mythes… Le 106 à Rouen revient sur toutes les légendes qui font aussi l’histoire des musiques. Retour donc sur différents épisodes en musique et en images lors de cette Mythomania qui se tient du 16 mai au 14 juin.

 

photo Sasha Eisenman

photo Sasha Eisenman

Les concerts. Après un concert d’ouverture de Melt Banana, un groupe bousculant les codes du punk, de l’electro et de la pop, en route pour une Odyssée musicale dans les rues de Rouen. Point de départ : le Gros Horloge où les cloches résonneront de manière singulière… Il suffira ensuite de se laisser guider par son instinct ou surprendre dans ce dédale musical avec Mustang, Sean Nicholas Savage, Gnucci, R. Steeve Moore, We Have Band, Charlemagne Palestine

Au 106, les soirées se suivront sans se ressembler. Il faudra aller chercher de l’absurde avec The Toy Dolls, un peu de psyché avec Brian Jonestown Massacre, de la noirceur avec Earl Sweatshirt, des ambiances spatiales avec Man or Astro-man ?, du groove avec James Murphy.

 

Les expositions. Cette Mythomania s’est construite à partir de lieux et d’objets. Elle repose également sur des pratiques rituelles. Sans oublier tous les héros qui la peuplent. Le 106 revient sur l’histoire de L’Haçienda, lieu emblématique de Manchester, à travers des sérigraphies de Ben Kelly, le CBCB à New York dans une exposition photographique de Rhona Bitner.

Dans la boîte des objets cultes, il y a les baguettes — celles de Nicolas Fenouillat sont moulées en bronze et ressemblent à des totems — une botte géante et une installation de Stéphane Vigny. Quant aux rituels, on les connaît : d’un côté le pogo, de l’autre, le stage divine. Restent ces héros. Planeront au 106 les ombres de Ian Curtis, Kurt Cobain, Michael Jackson.

 

Le cinéma et les conférences. L’Odyssée se terminera avec la projection de Marley, un film de Kevin MacDonald qui tente de comprendre la naissance d’un mythe à travers des témoignages de ses proches et de ses musiciens.

Il sera question du genre dans les styles musicaux dans Velvet Goldmine de Todd Haynes et lors de la conférence de  Didier Lestrade, de la culture afro-américaine avec Pierre Deruisseau, et, à nouveau des lieux mythiques avec Philippe Brossat.

 

La parade. Cette hit-parade, organisée samedi 14 juin dans le centre ville de Rouen, sera composée de 6 chars, créés par le collectif HSH. Ce seront des structures gonflables gigantesques qui termineront leur périple au 106. L’une d’entre elles sera brûlée. Un grand feu de joie qui annoncera l’été.