C’est la dernière œuvre du compositeur Fausto Romitelli. An Index of metals bouscule les frontières musicales pour emmener le spectateur jusqu’à la transe. L’ensemble Miroirs étendus reprend cette matière sonore que sculpte la metteuse en scène Aliénor Dauchez. C’est vendredi 22 mars à l’Opéra de Rouen Normandie. Gagnez vos places !

Quel est le rapport entre la musique contemporaine et la musique electro ? Aliénor Dauchez et Emmanuel Quinchez travaillent depuis plusieurs années sur le lien entre « ces deux mondes qui se connaissent peu ». La metteuse en scène et le directeur artistique des Miroirs étendus ont trouvé quelques réponses dans l’œuvre de Fausto Romitelli. 

Avec An Index of metals, le compositeur italien (1963-2004) « crée une matière sonore qui fonctionne comme un fantasme, un rituel », indique Aliénor Dauchez. Cette partition inachevée de Romitelli, écrite juste avant sa disparition, ressemble à un dj set où une tension monte crescendo. « Romitteli s’est inspirée du metal, a travaillé sur des couleurs sonores à partir de guitares et de basses. Il nous promène dans des univers rock et opératiques. Cette musique répétitive et simple touche a deux niveaux. Tout d’abord au cœur et peut-être même plus aux entrailles, aussi à l’intellect. C’est vraiment brillant, intelligent et drôle ».

Comme dans une rave party

Aliénor Dauchez a mis en scène An Index of metals, interprété par la soprano Linda Olah et l’ensemble Miroirs étendus, dirigé par Fiona Monbet, vendredi 22 mars à l’Opéra de Rouen Normandie. Pour entamer ce trip musical, elle a ajouté I’d rather sink de Dmitri Kourliandski. « Romitelli voulait écrire une musique de rave party. Là, on a davantage des musiques simples et répétitive, donc une immédiateté. Or Romitelli a composé une musique complexe qui ne permet pas de s’évader. Elle demande une écoute, une concentration. Nous avons travaillé avec Kourlandski là-dessus afin de commencer avec une musique plus tribale. On entre ainsi dans la transe avec la partition de Kourlandski».

C’est dans le foyer du Théâtre des Arts que sera interprétée la pièce de Kourliandski. Aliénor Dauchez qui s’interroge sur la place de la musique dans l’espace propose aux musiciens de circuler et au public de les suivre. Comme une danse pour les uns et une déambulation pour l’autre. C’est le point de départ de An Index of metals, celui aussi d’une expérience sensorielle qui se poursuit dans la salle.

Infos pratiques

  • Vendredi 22 mars à 20 heures au Théâtre des Arts à Rouen.
  • Tarifs : de 21 à 10 €. Pour les étudiants : carte Culture.
  • Réservation au 02 35 98 74 78 ou sur www.operaderouen.fr

Relikto vous fait gagner des places

  • Gagnez vos places pour la représentation de An Index of metals vendredi 22 mars au Théâtre des Arts à Rouen.
  • Pour participer : likez la page Facebook, partagez l’article et écrivez à relikto.contact@gmail.com