4 jours de concours, 34 candidats venant de 17 pays différents et 7 membres de jury : ce sont les chiffres dy concours Corneille, organisé par le Poème harmonique. Pour cette deuxième édition, Vincent Dumestre, fondateur de l’ensemble, a souhaité le consacrer à la voix. Tout comme les saisons baroques à venir. 34 jeunes chanteurs ont tenté leur chance dans un programme libre et imposé avec des pièces de Monteverdi, Rameau, Haendel, Bach, Lully, Purcell, Vivaldi…

Le ténor, John Mark Ainsley, président du jury composé de Pascal Bertin, chef du département de musique ancienne au conservatoire national supérieur de Paris, Laurent Brunner, directeur du château de Versailles Spectacles, Rosa Dominguez, mezzo-soprano, Vincent Dumestre, Albert Edelman, coordinateur artistique au Concertgebouw de Bruges, Michael Fichtebholz, directeur de l’opéra au Théâtre d’Etat de Karlsruhe et Jennifer Smith, soprano, ont écouté 34 très bons chanteurs. C’est Eugénie Lefebvre, soprano, qui a retenu davantage l’attention des professionnels. Le deuxième prix revient à Eric Jureras, contreténor. Quant au prix du public, il a été décerné à la soprano Jana Pieters.