Henri Cartier-Bresson, Harry Gruyaert, Guy Le Querrec, Martin Parr… De grands noms de la photographie dressent le Portrait de la France en vacances à l’abbaye de Jumièges. L’histoire commence en 1936.

 

photo Alan Aubry

photo Alan Aubry

Il y a les sourires, le plaisir de se baigner dans les rivières ou la mer, les joies des pique-niques en famille ou entre amis, la découverte du camping et du farniente au soleil. C’était l’été 1936, deux mois après la victoire du Front populaire. Pour la plupart des Français, c’est un bouleversement dans leur vie après le vote d’une loi instaurant deux semaines de congés payés pour tous les salariés.

 

Henri Cartier-Bresson, photographe de l’agence Magnum, immortalise ces instants inoubliables à savourer un temps libre, ces jours heureux. A travers cette série d’images, présentée jusqu’au 13 novembre à l’abbaye de Jumièges, il se fait le témoin sensible de la découverte de ces nouveaux plaisirs.

 

Cette nouvelle exposition, 1936-2016 : portrait de la France en vacances, réunit également des clichés de Henry Gruyaert. L’artiste belge s’est intéressé aux vastes bords de mer du nord de la France, à ces lumières contrastées et aux horizons lointains. Guy Le Querrec raconte ses vacances. Quant à Martin Parr, il porte un regard ironique sur le tourisme de masse, sur les touristes à la recherche de rêves pour en dénoncer les dérives.

 

  • Jusqu’au 13 novembre à l’abbaye de Jumièges. Tarifs : 6,50 €, 4 €, gratuit pour les moins de 18 ans, les demandeurs d’emploi. Renseignements au 02 35 37 24 02 ou sur www.abbayedejumieges.fr
  • Ouverture jusqu’au 15 septembre, tous les jours de 10 heures à 18 heures, jusqu’au 13 novembre de 10 heures à 12h30 et de 14h30 à 17 heures.