Trois pièces sont au programme de la dernière journée des Rencontres normandes de théâtre amateur qui se déroulent jusqu’à dimanche 17 novembre au centre André-Malraux à Rouen. Les Continents Comédiens dont fait partie Sandrine Bounolleau jouent La Femme comme champ de bataille de Vizniec.

 

femme comme champ de batailleDans La Femme comme champ de bataille, Sandrine Bounolleau qui joue au sein des compagnies normandes Continents Comédiens et Théâtre d’en haut, endosse le rôle de Kate, une psychologue. « Pour moi, c’est un beau challenge, un rôle dramatique qui est lourd à porter mais passionnant ».

 

Kate est là en pleine guerre des Balkans pour aider les populations, notamment une femme. « Elle vient l’épauler. En fait, à un moment, il y a un basculement, une inversion des rôles. C’est Kate qui est en demande d’aide. La douleur est très présente dans cette pièce et il faut mettre nos tripes sur scène. Nous vivons ce texte avec beaucoup d’émotion ».

 

Dans cette pièce, Kate devient « un personnage universel. Elle porte l’histoire de toutes les femmes ».

 

  • Dimanche 17 novembre à 14 heures au centre André-Malraux à Rouen. Tarifs : 6 €, 4 €.

 

Les Rencontres

  • A 15h30 : L’Autre Chemin de Contamin par Gilbert Morin
  • 16 heures : Elle voit des nains partout de Bruneau par Still Kiddin

 

Lire également la présentation des Rencontres normandes de théâtre amateur