C’est un festival pour découvrir de jeunes collectifs et le site de la future gare SNCF. (Parenthèse), imaginé par le collectif Lucien, se tient du 13 au 29 mai à Rouen.

 

lucienparentheseUn collectif. Ils sont 18, tous étudiants, pour la plupart à l’école supérieure d’architecture de Normandie à Darnétal. Ils ont fondé le collectif Lucien il y a deux ans pour créer un événement réunissant diverses disciplines artistiques, encourager « la production et la diffusion. Nous travaillons avec une cinquantaine d’artistes installés dans le grand ouest de la France, de Lille à Nantes jusqu’à Paris. Nous sommes un relais entre le public et les artistes et entre les artistes eux-mêmes », explique Simon Ugolin, directeur artistique de Lucien.

 

Un festival. Après une première édition très réussie à l’école d’architecture, le collectif change de lieu pour (Parenthèse). A partir de vendredi 13 mai, le festival se déroule sur le site de la future gare SNCF sur la rive gauche de la Seine. Durant trois week-ends, le collectif Lucien accueille dans 1 500 m2 du cinéma, des concerts, des expositions, des dj sets…

 

Le programme de (Parenthèse)

  • Vendredi 13 mai de 17 heures à minuit : Woodblock avec expositions, vidéo-mapping
  • Dimanche 15 mai de 12 heures à 21 heures : opening party avec expositions de live painting
  • Vendredi 20 mai de 20 heures à minuit : projection de films sélectionnés par la Femis
  • Samedi 21 mai de 11 heures à 21 heures : expositions et réalisation d’une grande fresque par Darkelixioner
  • Dimanche 22 mai de 12 heures à 21 heures : open-air party avec Barbe Bleue
  • Samedi 28 mai : open-air party avec Horde & Utopie Tangible
  • Dimanche 29 mai de 12 heures à 21 heures : closing party avec Unpeudehouse

 

 

  • Vendredi 13 mai à partir de 17 heures, dimanche 15 mai à partir de 12 heures sur le site de la future gare, place Carnot à Rouen. Gratuit.
  • Programme complet sur festival (Parenthèse)