« Tristesse de joie dans la vie des girafes » de Tiago Rodrigues
photo Pierre Grosbois

Le festival Terres de Paroles se décline en quatre chapitres pour promettre « plus de vie, de bonheur, de frissons et de souffle ». Au programme : du théâtre, de la poésie, de la musique, des lectures dans toute la Seine-Maritime du 27 mars au 29 avril.

Quatre thèmes. Dans cette troisième édition de Terres de Paroles, Marianne Clévy, directrice du festival, a eu « envie de donner plus. La première année, nous avons fait avec nos moyens. La deuxième, il a fallu une identification de l’événement sur le territoire. Après les bons chiffres de fréquentation de 2017, nous nous sommes demandés ce que nous voulions apporter. Ce sera du plus. Plus d’intensité. Ce festival est plus qu’une saison ».

Alors Plus de vie, Plus de bonheur, Plus de frissons et Plus de souffle… Ce sont les quatre chapitres de ce Terres de Paroles 2018. Plus de vie dans le pays de Bray avec des récits initiatiques, des parcours extraordinaires, avec Cécile Coulon et Marie-Hélène Lafon. Plus de bonheur dans la métropole rouennaise pour « débattre de la pensée, des idées politiques ». C’est un retour sur Mai 68 avec Patrick Roman et Sébastien Vassant, sur des entretiens avec Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, sur La 7e Vie de Patti Smith, sur Michel Foucault. Des Frissons, il y en aura lorsqu’il sera question de dystopie, un récit qui évoque un monde utopique sombre. Enfin Plus de souffle pour « se donner le courage de poursuivre ».

Trois événements. Les cinq semaines de festival sont ponctuées de rendez-vous uniques. Terres de Paroles aura son Salon !. Il se tient samedi 7 avril au Tréport avec des lectures et des rencontres avec six auteurs de premier roman (Emmanuel Brault, Sébastien Spitzer, Hélène Zimmer, Jean-Baptiste Andrea, Charlotte Pons, Emmanuelle Favier). Le deuxième, Day Off est « un festival dans le festival », estime Marianne Clévy. Pendant une journée, dimanche 8 avril, à Fleury-la-Forêt et à Paluel, dimanche 22 avril à Belleville-sur-Mer, cet instant littéraire évoque la famille, la peinture et le sport à travers des lectures et des spectacles.

Terres de paroles s’installe pendant 24 heures à partir du samedi 14 avril à 14 heures à Rouen et Mont-Saint-Aignan dans l’univers de Marcel Duchamp, artiste majeur et précurseur du XXe siècle, mort il y a 50 ans. 18 performances en tout genre permettront de redécouvrir cette œuvre essentielle et remarquable.

  • Terres de Paroles, du 27 mars au 29 avril, en Seine-Maritime. Réservation au 02 32 10 87 07
  • Programme complet sur www.terresdeparoles.com