Gilles Bellet a son atelier au Terminal 37 à Rouen qu’il ouvre les 22 et 23 septembre lors des Visites d’ateliers d’artistes de La Métropole et où il expose jusqu’au 13 octobre plusieurs tableaux d’une série « Structure du chaos ». Rien d’inquiétant dans ces images qui révèle une étrange plénitude.

Gilles Bellet porte un vif intérêt pour la science. Dans sa tête a résonné cette phrase : toute réaction spontanée est irréversible… Ce qui l’a amené à la théorie du chaos. Or chaos n’est pas synonyme de désordre. Bien au contraire puisqu’il obéit à des règles mathématiques strictes. Le peintre rouennais s’est emparé de ce phénomène pour le transposer. Il a commencé à travailler la matière, l’enduit, le sable ou le ciment pour donner des épaisseurs à ses toiles. Artiste contemplatif, il s’est donné du temps pour déterminer un ordre dans ces gestes de hasard et dégager une structure.

Avec cette nouvelle série de travaux qu’il présente jusqu’au 13 octobre au Terminal 37 à Rouen, Gilles Bellet passe de l’abstrait à des contours plus réalistes, plus figuratifs. Il représente des paysages plutôt accueillants et paisibles. Même si le ciel se fait parfois menaçant. Même si aucun être n’est présent. Juste quelques maisons et des lignes à haute tension pour rappeler une présence humaine.

Gilles Bellet ouvre également l’atelier avec les autres artistes du Terminal 37 samedi 22 et dimanche 23 septembre lors de la 8e édition des Visites d’ateliers d’artistes, organisées par la Métropole. Une occasion de rencontrer et d’échanger avec peintres, sculpteurs, illustrateurs…

  • Exposition visible jusqu’au 13 octobre, les mercredi et samedi, de 15 heures à 18 heures, au Terminal 37, 37, boulevard des Belges à Rouen. Entrée libre
  • Ouverture exceptionnelle les 22 et 23 septembre du Terminal 37 pour les Visites d’ateliers d’artistes. Programme complet sur www.visites-ateliers-artistes.fr