Hugues Barthe, auteur normand, rencontre ses lecteurs à la librairie BD Au Grand Nulle Part à Rouen samedi 15 octobre. Bobby change de linge (La Boîte à bulles) est un récit sur les affres de l’ascension sociale.

 

photohuguesPas facile d’avoir de l’ambition quand on s’appelle Bobby Pignolet, qu’on est né en province dans une famille trop modeste et qu’on se fait harceler dans la cour de l’école… Pourquoi Bobby ? Alors qu’il y a tant d’autres prénoms… Bobby s’appelle Bobby à cause de Bobby Ewing, le beau gosse sympa de la série Dallas. Or Bobby, son rêve, c’est écrire… Il va trouver un job dans une librairie loin de son père violent et va vite se faire remarquer par le libraire qui se prend d‘amitié pour lui. Et quand la fille du libraire, Victoire (le prénom qui annonce les lendemains qui chantent), commence à tourner autour de lui, l’histoire s’accélère. De simple employé, le jeune homme va passer à gendre du patron. Et demain… ?

 

Ce pourrait être un conte de fée avec un gamin méritant qui ne laisserait pas passer sa chance. Une revanche sur la poisse, un bon coup de pied au déterminisme social et à la fatalité… Sauf que Bobby change de linge, l’album du Rouennais Hugues Barthe ne s’arrête pas à la page 48 mais à la page 142. La mécanique va se gripper. On ne change pas de linge comme ça. A quel monde appartient-on au final ?

 

bobbychangedelingeAprès avoir longtemps dessiné sur la condition des homosexuels Jean-François fait de la résistance, Dans la peau d’un jeune homo et Bienvenue dans le marais (éditions Hachette), il s’est ensuite lancé sur des ouvrages autobiographiques, L’été 79 et L’Automne 79 (Nil). Dans Bobby change de linge, il explore donc de nouvelles contrées ; avec peut-être un point commun : la figure redoutable du père alcoolique qui contraste avec la sobriété… du trait et le choix minimaliste des couleurs.

 

Hervé Debruyne

 

  • Rencontre avec Hugues Barthe, samedi 15 octobre à 15 heures au Grand nulle part à Rouen. Entrée libre.