Une exposition pour entrer dans les coulisses de la bande dessinée… Laurent Audouin et Amélie Sarn présentent machines, dessins préparatoires et planches des Aventures fantastiques de Sacré Cœur. À voir les 29 et 30 septembre lors du festival Normandiebulle à Darnétal.

C’est un garçon bien différent des autres. Sacré Cœur peut détecter les créatures surnaturelles. Malin et très inventif, il parvient toujours à résoudre les affaires les plus étranges dans un Paris du début du XXe siècle. À chaque fois, ce sont les habitants de l’immeuble, au 28 de la rue du Chemin-Vert où réside sa tante qui se retrouvent sous l’emprise de ces êtres peu fréquentables. Sacré Cœur a déjà combattu avec l’aide de sa copine Abigail des vampires, des momies, des fantômes, des loups-garous… Pour cela, il fabrique des machines infernales.

Ce sont les machines des Aventures fantastiques de Sacré Cœur, une série scénarisée par Amélie Sarn et dessinée par Laurent Audouin, qui sont présentées samedi 29 et dimanche 30 septembre au festival Normandiebulle à Darnétal. Casques à momies, pistolet à momies, aspirateur à fantômes et autres engins volants sont réunis dans une exposition ludique et chacun pourra les manipuler.

Inciter les enfants à lire

« J’ai commencé à construire les machines à partir de l’écriture du deuxième tome. Cela m’amuse autant que dessiner. Comme je ne suis pas un grand bricoleur et que je fabrique à partir de matériaux de récupération, cela me permet d’être davantage crédible et de me fondre dans la peau du personnage. Cela m’aide aussi beaucoup pour dessiner », explique Laurent Audouin. Autre explication : donner aux enfants de lire. « Voir et toucher les machines de Sacré Cœur a un véritable impact sur eux ».

L’exposition sur Les Aventures fantastiques de Sacré Cœur dévoile également l’envers du décor de la bande dessinée. Outre les fabuleuses machines, l’autrice et le dessinateur présentent des crayonnés, des planches des albums avec ce personnage malicieux. « Il a un rapport avec ce que je lisais quand j’avais 10 ans. Enfant, je lisais beaucoup. J’adorais Jules Verne. J’ai été impressionné par Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec de Tardi. Je n’avais pas tout compris à l’époque mais j’avais apprécié l’ambiance, l’univers de l’album. Avec Sacré Cœur, j’ai eu envie de raconter des histoires et de retrouver ce que j’avais aimé plus jeune », confie Laurent Audouin. 

Aujourd’hui Sacré Cœur n’a plus de secret pour l’illustrateur. « Je connais tous les chemins par cœur pour pouvoir le représenter sous toutes les coutures ». La 10e aventure sera publiée en janvier 2019. Amélie Sarn et Laurent Audouin réfléchissent aujourd’hui à une nouvelle série avec les mêmes habitants de l’immeuble de la tante Finelouche mais vivant trente ans plus tôt.

 

Infos pratiques

  • Samedi 29 et dimanche 30 septembre de 10 heures à 18 heures aux Tennis couverts à Darnétal. 
  • Tarifs : 6 €, 4 € la journée, 8 €, 6 € les deux jours, gratuit pour les moins de 16 ans, les étudiants de l’Université de Rouen et les détenteurs de la carte Atout Normandie.
  • Programme complet sur www.normandiebulle.com