A Val-de-Reuil, sur l’Île du Roy, la Fabrique est devenue cet été la Factorie après quelques coups de pinceau et un nouvel aménagement. La Maison de poésie ouvre ses portes au public samedi 26 septembre dans cet espace paradisiaque.

 

Les vents portantsIl l’avait décidé il y a un peu plus de deux ans. Il ne voulait plus gérer un lieu afin de se consacrer pleinement aux écritures contemporaines et à la mise en scène avec sa compagnie L’Ephéméride. Patrick Verschueren a changé d’avis. « Pour la poésie, il fallait le faire ». Il aime en effet beaucoup la poésie et veut lui offrir un bel endroit. La Fabrique qu’il a créée à Val-de-Reuil il y a plus de 20 ans devient ainsi La Factorie, une Maison de poésie.

 

Etre inventif. Aujourd’hui, la poésie tient une toute petite place dans la programmation artistique, dans la publication d’ouvrage. Néanmoins, Patrick Verschueren, directeur artistique de La Factorie, se moque bien d’être loin de tout spectacle événementiel et de toute performance sensationnelle. « C’est trop pauvre. Il faut sortir de l’appauvrissement de l’imaginaire. Nous avons besoin d’être dans l’invention. Nous devons devenir des provocateurs. La poésie permet de nous aider à retrouver du sens, d’aller vers des contrées risquées. Il faut se laisser surprendre. La poésie nous ramène également à quelque chose d’élémentaire, comme la parole, dans ce qu’elle a de meilleur ».

Simple, lente, la poésie reste une forme d’expression directe qui laisse une grande liberté à l’auteur. « Elle permet aussi d’être très réactif par rapport à l’actualité. Ce que ne peut pas faire le théâtre ».

 

A la maison. La Factorie qui ouvre samedi 26 septembre est un lieu multiple. Elle abrite une salle de répétition, un studio d’enregistrement et une poétothèque, un lieu de documentation. Dans cette nouvelle maison, la poésie partage les pièces avec le théâtre, la musique, la danse, le cirque… Elle propose des ateliers artistiques, des rendez-vous réguliers avec des poètes, des récitals de poésie.

Ô Clair de plume est la compagnie associée à la Factorie. Depuis 2010, Ben Herbert Larue et Anne-Charlotte Bertrand mélangent musique, théâtre, poésie, chant, danse et cirque dans des créations pour jeune public. Le groupe ACME, des auteurs contemporains, donneront quelques soirées dans ce nouveau lieu qui a pour marraine Perrine le Querrec.

 

 

  • Ouverture samedi 26 septembre à 20 heures à La Factorie, Île du Roy à Val-de-Reuil. Renseignements au 02 32 59 41 85.
  • Programme complet : ici