Antoine Terrieux est Lazare Merveilleux, un personnage qui interroge le monde à travers des numéros de magie. Le jongleur joue ce solo samedi 16 mars au théâtre Charles-Dullin à Grand-Quevilly dans le cadre du Festival Spring.

Lazare est un rescapé. À la fois poète et philosophe, cet homme solitaire et souvent maladroit  parvient toujours à surmonter les hasards de la vie. Avec un tel prénom, associé à la résurrection, il ne peut qu’être immortel, enchaîner les histoires, vivre des moments surréalistes dans un monde où les objets s’animent de manière étrange.

Antoine Terrieux a imaginé ce personnage de Lazare pour penser la magie et le jonglage autrement. « Je suis un jongleur classique. J’ai appris à jongler à l’école avec les objets classiques du cirque. Or, c’est un peu limité comme vocabulaire. Mon envie de départ a été de détourner le réel, donc de manipuler des objets du quotidien. Cela m’a ouvert un champ des possibles ».

Présenté samedi 16 mars au théâtre Charles-Dullin à Grand-Quevilly, Lazare Merveilleux est un conte avec une suite d’événements improbables. Antoine Terrieux emmène aux frontières du réel et d’un paysage magique. Dans cette épopée, Lazare, voyageur infatigable, est accompagné de trois personnages imaginaires. Il y a tout d’abord Neptunia, la plante malicieuse, compagne de route depuis toujours qui connaît très bien Lazare. Gilburd, l’oiseau mystérieux, n’a pas été gâté par la vie. Il est tombé du ciel ne pourra plus jamais reprendre son envol. Enfin, Hamlet est un ballon rouge peu sympathique. Entre Lazare et lui, traine une sombre affaire. Sur ce long chemin, Lazare partage les épisodes de sa vie, les plus douloureux, comme les plus joyeux ou les plus absurdes.

Infos pratiques

  • Samedi 16 mars à 20 heures au théâtre Charles-Dullin à Grand-Quevilly.
  • Spectacle tout public à partir de 6 ans.
  • Tarifs : de 20 à 10 €. Pour les étudiants : carte Culture.
  • Réservation au 02 35 68 48 91 ou sur www.dullin-voltaire.com