Jesus Volt est sur les routes depuis 20 ans. Cette tournée d’anniversaire, entamée en 2018, se poursuit en France après l’Allemagne et les pays-Bas. Le groupe sera samedi 11 mai à La Traverse à Cléon lors du Spring Break Blues.

20 ans, ça marque un groupe. Pour Jesus Volt, il y aura un avant et un après. « Nous devons repenser notre façon de faire. Nous sommes un groupe du XXe siècle. Aujourd’hui, il est nécessaire de passer au XXIe siècle. C’est simple d’enregistrer un album techniquement mais c’est très difficile de le sortir ». Cet anniversaire vient donc clore un chapitre de l’histoire d’un groupe de quatre musiciens, passionnés par le blues.

« C’est la musique qui nous lie et qui est le socle. Tout se construit à partir du blues. Je suis parti du rock. Mais le rock, c’est du blues électrifié. Nous n’avons jamais prétendu être un groupe de blues. Nous sommes un groupe de blues aussi »., remarque Jacques Mehard-Baudot. « Quand tu aimes le hard rock, on revient aux racines. Tu veux écouter les musiques qu’ont influencées les groupes que tu aimes. J’ai fait ce cheminement. C’est cette musique que j’ai envie de jouer aussi », ajoute Julien Boisseau.

Une suite à écrire

20 ans, c’est également l’occasion de regarder le chemin parcouru. « La vie d’un groupe n’est jamais simple. La vie sur la route n’est pas simple non plus. L’entente n’est pas éternelle. On ne va pas se plaindre. C’est un choix que nous avons fait et une implication de tous les jours. Il y a eu des moments inoubliables comme la tournée en Australie ou l’ouverture du concert de ZZ Top au Zénith. Tout s’est fait progressivement. Nous sommes montés en puissance en pente douce ». 

Jacques Mehard-Baudot

Pour cette tournée d’anniversaire, Jesus Volt est allé piocher dans les premiers morceaux. « Il y a un peu un côté nostalgique. Cela nous ramène en arrière. C’est drôle. Quand on retrouve d’anciens titres, c’est comme retrouver d’anciens amis que l’on n’a pas vu depuis longtemps. Toi, tu as changé. Eux aussi. Mais la rencontre fonctionne quand même. C’est assez émouvant ».

La suite : Jesus Volt ne l’a pas encore imaginée. « Il y a beaucoup d’idées, quelques nouveaux morceaux. En fait, tout est possible et c’est très excitant ».

Infos pratiques

  • Samedi 11 mai à 20h30 à La Traverse à Cléon.
  • Tarifs : 17 €, 14 €. Pour les étudiants : carte Culture.
  • Réservation au 02 35 81 25 25 ou sur www.latraverse.org