32 courts et 3 longs métrages, un concert : tel est le menu du prochain festival made in Britain. La 7e édition de This is England se déroule tous les jours du lundi 12 au dimanche 18 novembre au cinéma Omnia à Rouen.

900, c’est le nombre de films que l’équipe de This is England a reçu pour établir la programmation du festival du court métrage britannique. « Cela démontre toute la vitalité de ce cinéma. C’est avant tout une histoire riche. Quand on y pense, viennent tout de suite en tête des noms comme Hitchcock, Ken Loach… Mais il est beaucoup plus large et pluriel. Et cette richesse n’est pas toujours représentée dans les cinémas aujourd’hui ».

La raison ? « Il y a beaucoup d’écoles de cinéma en Grande-Bretagne, donc une grosse production universitaire. Les élèves doivent écrire et réaliser des films dans le cadre de leurs études. Nous recevons environ 300 films des écoles. Les jeunes réalisateurs sont aussi très créatifs. Pour ce festival, on a une moyenne d’âge de 30 ans. Le numérique a aussi permis d’avoir de belles surprises ».

Des courts et des longs

Le programmateur Elliott Lardenois a veillé à ce que cette 7e édition soit le reflet de cette diversité. La sélection de This is England compte 32 courts métrages à découvrir du lundi 12 au vendredi 16 novembre au cinéma Omnia à Rouen. 32 films qui sont autant des fictions, des documentaires que des animations en tout genre. Les cinéastes britanniques se sont emparés de thématiques sociales et politiques. Comme le Brexit. « Le sujet a mis un petit bout de temps à venir. Cette année, beaucoup l’ont traité de plusieurs manières. Certains documentaires peuvent être à la fois drôles et touchants ». Comme l’arrivée des migrants également. Dans les œuvres, les réalisateurs et réalisatrices font écho à la situation sociale et économique du royaume. Sans oublier la communauté LGBTIQ et la sexualité.

Cette 7e édition de This is England innove. Ce n’est plus seulement un festival de courts métrages. Long Shots propose de revoir Chicken Run de Peter Lord et Nick Park 18 ans après sa sortie, Pulp de Florian Habicht, un film sur les habitants de Sheffield et Jarvis Cocker. Samedi 17 novembre, après l’annonce des différents prix, This is England projette Adults Life Skills de Rachel Tunnard, une réalisatrice qui n’est pas une inconnue au festival puisqu’elle a présenté en 2015 un court métrage Emotional Fusebox, prix de la meilleure fiction.

 

Infos pratiques

  • Jusqu’au samedi 17 novembre à 20 heures au cinéma Omnia à Rouen. 
  • Séance pour les enfants mercredi 14 novembre à partir de 14 heures. 
  • Projection des films primés dimanche 18 novembre à 18 heures
  • Tarifs : 6 €, 4 €, 21 € le pass festival
  • Concert de Squid vendredi 16 novembre au 3 Pièce à Rouen
  • Programme complet sur www.thisisengland-festival .com