A chaque rentrée, le Frac de Normandie Rouen interroge sa collection. L’Inventaire, vol. 8, présente jusqu’au 9 décembre les œuvres acquises en 2001 et 2002, notamment des dessins sur le thème du corps.

« Let The Priest tremble » © Nancy Spero

Le début des années 2000 marque une nouvelle ère au Frac de Normandie Rouen. La structure dédiée à l’art contemporain est installée dans un nouveau bâtiment, l’actuel, et voit l’arrivée d’un nouveau directeur, Marc Donnadieu. « Il y a une nouvelle impulsion », constate Véronique Souben. Et cela se reflète dans les acquisitions. C’est ce que met en évidence L’Inventaire, vol. 8, consacré aux années 2001 et 2002.

Le dessin reste très présent et s’impose dans les collections du Frac. Pas moins de 61 œuvres sur papier sont acquises pendant ces deux années. Celles de Günter Brus et Nancy Spero tiennent une place importante dans le fond normand. Depuis les années 1960, ils impulsent un élan. Le premier, un des fondateurs de l’actionnisme viennois, « crée des pièces à la portée intrigante à partir de ses performances provocantes ». Quant à Nancy Spero, elle est une artiste engagée dans les milieux politique et féministe. Les deux artistes vont mettre « le corps au centre de leurs préoccupations ». 

Moins de peinture

La représentation du corps et plus généralement de la figure humaine devient alors un thème prédominant. Ce qui va influencer plusieurs artistes comme Saverio Lucariello, Barthélémy Togo, Isabelle Lévènez, Kathy Schimert, Javier Perez… Les silhouettes peuvent être informes. Elles se retrouvent dans des situations de danger pour mettre en avant les points vitaux. Elles subissent des hybridations comme sur des planches scientifiques ou médicales.. Elles deviennent des héros d’histoires fantastiques dans des mises en scène burlesques. 

Dans les collections du Frac de Normandie Rouen du début des années 2000, la peinture est un genre comme un autre. Elle est autant abstraction que figuration. Jugnet+Clairet présentent des monochromes vibrants grâce à quelques flocons de neige. Bernard Frize interroge le geste, la couleur et le motif. Fasciné par l’architecture, Philippe Cognée représente le paysage de la ville de Seattle, aux États-Unis dans une matière imposante. 

Autre nouveauté dans les collections : la place de plus en plus accordée à la vidéo et aux livres d’artistes avec l’acquisition d’œuvres de Fabrice Hyber.

 

Infos pratiques

  • Exposition visible jusqu’au 9 décembre, tous les jours du mercredi au dimanche de 13h30 à 18h30, au Frac, 3, place des Martyrs-de-la-Résistance à Sotteville-lès-Rouen.
  • Entrée libre et gratuite
  • Renseignements au 02 35 72 27 51 ou sur www.fracnormandierouen.fr