Claire Diterzi, la compagnie Akté, le Ktha, la Cordonnerie, Beau Geste, La Magouille, En Attendant, Bloc Opératoire… Ce sont quelques noms qui figurent à l’affiche de la saison 2018-2019 du Passage à Fécamp. La présentation de la programmation se tient vendredi 21 septembre.

Depuis quelques années, le théâtre d’objets n’a cessé de se renouveler. « Il a évolué parce que l’institut national de la marionnette à Charleville-Mézières d’où vient la grande majorité des artistes a modifié son enseignement. Les formateurs sont désormais issus de divers horizons. Les élèves se construisent avec ce nouveau bagage-là. Cela a permis de décloisonner le théâtre d’objets, un mélange des genres aussi riche qu’inventif ».

Sophie Descamps, la directrice du Passage à Fécamp souhaite montrer toute cette diversité dans sa programmation tout en prêtant une attention toute particulière au texte. « Je veux rester dans le théâtre contemporain, dans un théâtre portant des auteurs d’aujourd’hui. L’objet est là pour partager une lecture différente des textes ».

La saison 2018-2019 reflète cet éclectisme. Il est question des obsessions, des rapports entre filles et garçons et entre les garçons et leur mère, des réseaux sociaux, de la peur de grandir, de douleurs profondes… Le Passage accueille des compagnies régionales. La compagnie Akté (en photo) reprend la lecture de la correspondance étonnante entre George Sand et Gustave Flaubert et crée  une pièce inédite de Paravidino, Exit. Dominique Boivin, danseur et chorégraphe de la compagnie Beau Geste raconte avec beaucoup de poésie et de drôlerie son Road Movie. Marc Lainé a imaginé à sa manière La Chambre désaccordée, celle d’un enfant doué au piano. Enfin, La Magouille parle d’amour à travers deux classiques, Roméo et Juliette et Autant En Emporte Le Vent lors des Objets surprises n°7.

La musique vient compléter cette programmation théâtrale. Claire Diterzi se promène en musique dans son journal écrit à l’occasion de la composition de son album, 69 Battements par minutes. Cléa Vincent fait une traversée des années 1960 à 1990 en mélangeant chanson française et electro. A écouter notamment une Musique de tables pour trois comédiens qui jouent une partition de Thierry de Mes juste en tapant avec leurs mains et leurs avant-bras sur… une table.

 

  • Présentation de la saison vendredi 21 septembre à 18h30 au Passage à Fécamp. Entrée libre
  • Concert de Söta Sälta à 20h30
  • Programmation complète sur www.theatrelepassage.fr