Le festival Terres de paroles rend un hommage à Hector Malot, écrivain né en 1830 à La Bouille et mort à il y a tout juste cent ans. Samedi 20 avril, dans le parc du château de la Marquise à Oissel, quatre comédiens normands avec des amateurs lisent En Famille, roman racontant l’histoire de Perrine, une jeune orpheline.

 

D’Hector Malot, on connaît davantage Sans Famille, l’histoire de Rémi, de nombreuses fois adaptée. Il y a un roman qui lui fait écho. C’est En Famille, paru cinq ans plus tard en 1893. Dans cette nouvelle histoire d’enfants à la recherche de leurs origines, Hector Malot raconte la vie de Perrine, devenue orpheline, puis la protégée de Vulfran Paindavoine, riche industriel qui est en fait son grand-père. « Perrine, c’est une force de la nature, un rouleau compresseur. Elle est malheureuse depuis la mort de ses parents mais elle est toujours remplie de courage« . Pierre Delmotte vient de découvrir le livre d’Hector Malot. « Je suis ravi. Malot a les mêmes préoccupations que Victor Hugo. Et on n’a jamais fini de parler des Misérables. Il parle du peuple. Il y a un côté documentaire dans son oeuvre. Même s’il n’a la verve de Hugo, Malot écrit des récits très bien construits. C’est un vrai besogneux. A la lecture, on sent qu’il soigne tout particulièrement les débuts et fins de chapitres« .

Pierre Delmotte met en espace En Famille pour le festival Terres de Paroles. Samedi 22 avril, dans le parc du château de la Marquise à Oissel, il lira avec Laetitia Botella, Anne-Sophie Pauchet, Jean-Marc Talbot et quatre comédiens amateurs du LET (laboratoire d’exploration théâtrale) le texte d’Hector Malot. « Dans cette adaptation, nous avons gardé l’idée du voyage, du mouvement, notamment de celui des machines de l’usine de Paindavoine« , indique Pierre Delmotte. En Famille commence avec le décès de la mère de Perrine, se poursuit avec l’arrivée de la fillette en Picardie, ses relations avec Vilfran Paindavoine dans l’entreprise et se termine avec la découverte des liens de parenté entre les deux personnages. Quatre moments importants de l’histoire qui seront racontés en divers coins du jardin par les différents comédiens. « Nous allons faire vivre cette aventure comme un conteur. Une lecture ne se situe pas au même endroit que le théâtre. On raconte, on n’incarne pas. On peut s’amuser à faire quelques voix« .

Pierre Delmotte a imaginé cette lecture comme une promenade littéraire – les déplacements se feront en calèche. Il planera un esprit champêtre comme au XIXe siècle dans ce parc où venait flâner Hector Malot avec sa famille.

 

  • Samedi 22 avril à 15h30 dans le parc du château de La Marquise, rue Turgis à Oissel. Lecture gratuite. Réservation au 02 35 10 87 07 ou sur terresdeparoles.com
  • il est possible d’apporter son goûter. Des nappes seront installées sur l’herbe.