Pas facile d’envisager l’entrer au collège ! Cela crée même des angoisses. J’ai trop peur est le récit d’un été d’un garçon de 10 ans et demi qui se pose un grand nombre de questions. La compagnie du Kaïros joue J’ai trop peur mardi 15 janvier au Passage à Fécamp.

Quel rôle Camille Bernon va-t-elle jouer mardi 15 janvier au Passage à Fécamp ? La comédienne de la compagnie du Kaïros le saura seulement une heure avant de monter sur scène. C’est le règle du jeu retenue par David Lescot, auteur et metteur en scène de ce texte teinté d’humour, J’ai trop peur. « C’est amusant parce qu’il existe de nombreuses déclinaisons et autant de versions de spectacles différents. Aujourd’hui, nous sommes neuf comédiennes qui savent jouer tous les rôles ».

Dans J’ai trop peur, il y a un garçon de 10 ans et demi. Il va passer son été à Quiberon, comme chaque année. Pour lui, celui-ci devient singulier puisqu’il marque les derniers mois juste avant l’entrée au collège. Pour le héros, la sixième est synonyme de vive inquiétude. Alors ces mois de vacances ne seront pas synonymes de détente et de joie. Cette rentrée accapare tout son esprit. Pour le rassurer, sa mère a l’idée de lui présenter Francis qui a déjà connu ce moment. Loin de le rassurer, ce grand de 14 ans va seulement le conforter dans ses idées. Le collège, c’est l’angoisse totale. Sans oublier la petite de sœur de 2 ans et demi qui ne fait rien pour l’apaiser.

Un tirage au sort

Après le tirage au sort, Camille Bernon jouera ou le héros ou Francis ou la petite sœur. « Je n’ai pas de personnage préféré. Cela dépend des moments. Mais j’apprécie tout particulièrement les deux rôles masculins qui me rappellent des adolescents que j’ai rencontrés. Pour ce spectacle, on reconvoque les souvenirs, les fantasmes délirants. J’aime bien notamment ce que j’ai pu inventer sur Francis. J’y ai mis tout ce j’avais dans la tête. Moi qui viens de la banlieue, je connais cet accent ».

Les trois comédiennes ont une heure pour se concentrer, s’habiller, se coiffer. « Depuis quelques années, j’ai les cheveux courts. Une chance pour ce spectacle ! Les autres passent un sacré bout de temps à se mettre des barrettes dans les cheveux ». Une heure pour entrer dans le personnage. Le héros est « un garçon mignon. Il est très sérieux dans ses peurs. Il faut un peu de second degré pour lui donner de la complexité. La petite sœur est rigolote. Quant à Francis, il est le collégien. David Lescot est allé chercher toutes les expressions utilisées aujourd’hui ». J’ai trop peur est une pièce ludique et poétique dans laquelle les langues des trois personnages se confrontent avec fantaisie.

Infos pratiques

  • Mardi 15 janvier à 20h30 au Passage à Fécamp.
  • Spectacle tout public à partir de 7 ans
  • Tarif : 5 €.
  • Réservation au 02 35 29 22 81 ou sur www.theatrelepassage.fr