C’est la nouvelle création des Vibrants Défricheurs. Frédéric Jouhannet, violoniste, joue des Concerts monstrueux à partir d’un répertoire du Caucase dans sa caravane, installée samedi 16 mars dans les jardins de l’hôtel de ville à Rouen lors des Pluriels.

Dix minutes de musique pour huit personnes dans un tout petit espace ambulant… C’est ce que propose Frédéric Jouhannet lors de ces Concerts monstrueux. L’idée a germé il y a trois ans. « J’ai acheté une caravane pour la transformer en lieu de spectacle. J’avais envie de proposer des petites formes. J’ai tout retapé et aménagé à l’intérieur un petit théâtre à l’ancienne. Comme une baraque foraine ».

Lors du festival Les pluriels, Frédéric Jouhannet crée dans sa caravane samedi 16 mars à Rouen les Concerts monstrueux. Il interprète un répertoire au violon diverses pièces du répertoire caucasien. « Il y a six ou sept ans, je suis allé en Russie et j’ai découvert un disque de musiques du Caucase des années 1960 au années 1990. C’est de la musique de tradition orale, pure, sans artifice. Elle est au confluent de plusieurs cultures et on y retrouve l’essentiel. Ce sont des airs à chanter et à danser, interprétés pendant les repas, les cérémonies joyeuses et douloureuses, les fêtes qui rythment les vies des familles ». 

Les Concerts monstrueux ont toujours un invité quelque peu mystérieux. Le violoniste a imaginé le personnage d’un yéti russe, poilu de la tête au pied, mais très sensible à la musique. Il est là pour ces moments qui s’enchainent devant un public restreint.

Infos pratiques

  • Samedi 16 mars de 14 heures à 17 heures dans les jardins de l’Hôtel de ville à Rouen. Concerts gratuits
  • Dimanche 24 mars de 13h30 à 15 heures pendant La Fête du cirque sur l’esplanade Seine Innopolis à Petit-Quevilly.
  • Concerts gratuits pour tout public à partir de 8 ans