Les Musicales de Normandie ont commencé en 2007 avec seulement quatre concerts donnés dans la cathédrale et dans plusieurs églises rouennaises. Le festival a gardé sa spécificité : marier la musique et le patrimoine, programmer une série de concert au cœur de l’été. D’année en année, il est devenu de plus en plus nomade. Pour cette nouvelle édition qui se déroule jusqu’au 1er septembre dans divers lieux de la Seine-Maritime, Enrique Thérain, fondateur des Musicales, a programmé vingt-trois concerts d’artistes reconnus et à découvrir.

 

Pourquoi le patrimoine se marie-t-il bien avec la musique ?

C’est le concept du festival. Pendant la saison, on va dans les salles de concert. L’été est une période où l’on peut aller dans des endroits insolites qui sont parfaits pour écouter de la musique. Il vaut mieux écouter un concert de musique de chambre dans un salon. Cela crée de l’intimité. Même chose pour la musique religieuse. Il est préférable d’être dans une église. Cela rajoute un supplément d’âme à la musique.

 

Votre programmation est notamment consacrée à la musique vocale. Pourquoi ?

Je suis très attaché à une programmation vocale pointue. Je suis chanteur et j’adore ça. Ecouter des voix dans une église, ça marche formidablement. La pierre, c’est magnifique pour la voix. C’est gratifiant. Le festival a programmé plusieurs solistes qui ont aujourd’hui une carrière extraordinaire, qui ont reçu des prix comme des Victoires de la musique. Notre objectif est également de dénicher de jeunes talents.

 

Qu’est-ce qui anime lorsque vous pensez à la programmation des Musicales de Normandie ?

Il y a deux autres fils conducteurs : le lien avec l’Angleterre parce que nous avons une histoire commune et le répertoire romantique français qui met en valeur les grandes heures de Normandie musicale. Les compositeurs comme Debussy, Ravel, Roussel qui est enterré à Varengeville-sur-Mer ont adoré la Normandie, sont venus composer ou y sont morts. Il était facile de venir ici avec la ligne de chemin de fer. Il y a donc eu une vie culturelle riche. Les villes de Dieppe et Etretat avaient un orchestre, par exemple.

 

Vous reprenez également la thématique de l’eau de Normandie impressionniste.

Le concert se déroulera dans la boucane à Fécamp. Le quintette Erard interprétera un programme maritime, uniquement des musiques de marins.

 

Les Musicales de Normandie

  • Dimanche 21 juillet à 16 heures : La Grande Sérénade en l’église Saint-Michel à Bolbec
  • Mardi 6 août à 18h30 : festival Offenbach place du Général-de-Gaulle à Etretat
  • Mercredi 7 août à 21 heures : Caroline Tref et David Louwerse au temple à Etretat
  • Jeudi 8 et samedi 10 août à 20h30 : L’Ile de Tulipatan à la salle Boissaye à Etretat
  • Vendredi 9 août à 16h30 : Conférence Un musicien des bords de l’eau à l’hôtel Dormy à Etretat
  • Vendredi 9 août à 20h30 : Chantal Santon, Clémentine Margaine et Emmanuel Olivier au parc du Bois des Moutiers à Varengeville-sur-Mer
  • Samedi 10 août à 16h30 : Eau… Péra Comique
  • Samedi 10 août à 20h30 : Jan Orawiec et François Kerdoncuff au parc du Bois des Moutiers à Varengeville-sur-Mer
  • Dimanche 11 août à 17 heures : Diana Higbee, Anna-Maria Gorce, Paule Mormina au parc du Bois des Moutiers à Varengeville-sur-Mer
  • Jeudi 15 août à 20h30 : Quartette Erard à La Boucane à Fécamp
  • Vendredi 16 août à 20h30 : La Rêveuse au palais Bénédictine à Fécamp
  • Samedi 17 août à 20h30 : Hasnaa Bennani en l’église Saint-Etienne à Fécamp
  • Dimanche 18 août à 17 heures : La Petite Symphonie en l’église Saint-Etienne à Fécamp
  • Lundi 26 août à 20h30 : Sabine Devieilhe et Mathieu Pordoy à la salle Sainte-Croix-des-Pelletiers à Rouen
  • Mardi 27 août à 20h30 : Jean-François Heisser et Marie-Josèphe Jude à la salle Sainte-Croix-des-Pelletiers à Rouen
  • Mercredi 28 août à 20h30 : Jean-Philippe Collard à la salle Sainte-Croix-des-Pelletiers à Rouen
  • Vendredi 30 août à 20h30 : Il Ballo à la chapelle Saint-Julien à Petit-Quevilly
  • Samedi 31 août à 20h30 : Les Affinités électives et Les Sacqueboutiers des Siècles à l’abbaye de Jumièges
  • Dimanche 1er septembre à 17 heures : Gionata Sgambaro et Valeria Kafelnikov à l’abbaye de Saint-Martin-du-Vivier

 

Tarifs : de 15 à 2 €

Réservations au 09 53 23 27 58

www.musicales-normandie.com