Il a été très attendu… Après huit années de fermeture, le centre Marc-Sangnier, à Mont-Saint-Aignan, devenu espace Marc-Sangnier ou EMS, ouvre ses portes les 14 et 15 septembre à tous les publics. Ce sera un lieu partagé entre le CDN de Normandie Rouen, l’école d’improvisation jazz, le Cefedem, l’école de musique et de danse…

Toute une histoire

Il a fallu huit années pour bâtir l’espace Marc-Sangnier à Mont-Saint-Aignan. Les travaux de ce tout nouvel équipement culturel ont été un véritable feuilleton avec des épisodes à rebondissement. Le projet de rénovation a été initié en 2004. La suite : une annulation en 2008, un nouveau vote en 2010. La salle ferme en 2011, le chantier connaît un premier arrêt deux ans plus tard. La raison ? La liquidation judiciaire de l’entreprise chargée d’effectuer le gros œuvre. Ce n’est pas tout. Des sondages révèlent des malfaçons et la présence d’amiante dans l’ancien bâtiment. Tout est à recommencer.

Cette nouvelle étape a permis de revoir le projet avec une jauge plus importante pour la plus grande salle (440 au lieu de 338 places). Un nouveau chantier est relancé en 2016 avec une ouverture prévue en septembre 2018. Or, au début de cette même année, surgissent divers problèmes techniques. L’Espace Marc-Sangnier ouvrira ses portes à l’automne 2019.

Des hauts et des bas

« Il y a eu des moments de fort découragement. Surtout en 2014. Après avoir vu le chantier, ce fut la douche froide. Il y a eu un arrêt complet des travaux. Il y avait d’énormes malfaçons. Tout a été compliqué mais il y a eu un travail gigantesque et une énergie folle de la part des élus, des équipes et des partenaires. Quelque part, nous y avons toujours cru. Il était indispensable de faire sortir ce projet. Je n’ai pas imaginé une seule seconde la ville sans un équipement culturel afin que les habitants de Mont-Saint-Aignan puissent profiter d’un lieu de rencontre ».

Catherine Flavigny, maire de Mont-Saint-Aignan

Inauguré le 26 octobre 1968, le centre socio-culturel est confié à une association présidée par le géographe François Gay. Le directeur, Jean-Claude Marzin, ouvre alors une bibliothèque et développe des enseignements artistiques. Après quelques différends, la ville de Mont-Saint-Aignan s’octroie la gestion du lieu en 1978, décide de travaux d’agrandissement en 1982 pour accueillir l’école d’improvisation jazz, le Big Band Christian Garros, les séances Sésame, le transforme en centre d’art, d’essai et de création. En janvier 2005, il y a une première fusion avec la scène nationale de Petit-Quevilly, puis un regroupement avec le théâtre des Deux-Rives à Rouen dans un centre dramatique national de Rouen Normandie, dirigé depuis juin 2013 par David Bobée.

Un nouvel équipement

L’EMS, un bâtiment imposant, est un tout nouveau lieu avec un hall d’exposition, deux salles de spectacles, une première, Le Plateau 130 avec 440 places et un bon rapport entre la scène et le plateau, une seconde avec 120 places pour les petites formes et les résidences, une salle d’éducation artistiques, une bibliothèque, l’école de musique… En tout 3 000 mrépartis sur trois niveaux aux couleurs grises mêlées de rose. Dans l’EMS, « je ressens beaucoup de joie », confie Catherine Flavigny. « C’est que du bonheur, pour Carole Bizieau, adjointe chargée de la culture. Il est le lieu emblématique de Mont-Saint-Aignan ».

Ce sera donc un centre culturel partagé par diverses structures. Une volonté de la municipalité : « nous avons voulu un endroit où les arts vont pouvoir se croiser, où les publics vont se croiser aussi. Depuis la création du centre d’art, d’essai et de création, nous souhaitons rester audacieux. Comme dans la création, nous voulons être dans un rapport expérimental, nous tourner vers l’innovation », rappelle la maire de Mont-Saint-Aignan.

L’EMS est à découvrir les 14 et 15 septembre lors d’un week-end inaugural ponctué de manifestations culturelles. Le CDN présentera une semaine plus tard samedi 21 septembre la saison 2019-2020 avant les premières représentations d’Elephant Man, mis en scène par David Bobée, du 26 au 28 septembre.

Infos pratiques

  • Week-end d’ouverture de l’espace Marc-Sangnier à Mont-Saint-Aignan les 14 et 15 septembre de 10 heures à 20 heures : musique, théâtre, danse, lecture, ateliers d’écriture, visites théâtralisées, parcours d’arts visuels
  • Entrée libre
  • Programme complet sur https://www.montsaintaignan.fr/agenda/l-ems-vous-ouvre-ses-portes