Le jury du concours Corneille qui s’est déroulé du 20 au 23 septembre à la chapelle Corneille à Rouen a remis le premier prix à Louise Acabo.

Le clavecin était à l’honneur lors de la troisième édition du concours Corneille. Une façon pour le Poème harmonique, initiateur de l’événement, de fêter le 350e anniversaire de François Couperin (1668-1733), compositeur, organiste et claveciniste français. Couperin justement, était sur la liste des quatre compositeurs imposés, avec Bach, Mozart et d’Anglebert, pour la finale du concours international de musique baroque qui s’est tenue dimanche 23 septembre à la chapelle Corneille à Rouen. Restaient en lice quatre jeunes artistes, Louise Acabo, Masako Awaji, Constance Taillard et Mathieu Valfré.

Composé de musiciens, enseignants, producteurs et présidé par le claveciniste américain, Skip Sempé, le jury a décerné le premier prix à Louise Acabo, musicienne française de 19 ans, le second, à Constance Taillard, artiste française de 23 ans. Mathieu Valfré a reçu le prix du jury. 24 clavecinistes, venus de 11 pays différents, ont participé au concours Corneille. 60 y étaient inscrits.