olivia putmanAprès Christian Lacroix, Olivia Putman. Sylvain Amic, directeur des musées de Rouen, a demandé à la fille d’Andrée Putman, designer renommée, de signer la scénographie de ce deuxième Temps des collections qui se tient au musée des Beaux-Arts jusqu’au 19 mai.

 

 

 

  • Le Temps des collections, c’est quoi ?

A son arrivée il y a deux ans à la direction des musées de Rouen, Sylvain Amic a décidé de mettre régulièrement en valeur les collections. Pour présenter ce patrimoine, il fait appel à des artistes. La première édition a été confiée à Christian Lacroix, la deuxième à Olivia Putman qui signe l’identité visuelle des salles de ce nouveau Temps des collections.

 

Un moment pour découvrir différentes œuvres à travers un parcours en six étapes avec un hommage à Andrée Putman, une lecture d’œuvre de Bertrand Gadenne, le regard d’Albert Fourié sur Madame Bovary de Flaubert, celui de François Morellet sur la Justice de Trajan d’Eugène Delacroix, une sélection de pastels monumentaux et les nouvelles salles consacrées  à la famille Duchamp.

 

  • Andrée Putman, designer

plan MBAUne des expositions du Temps des collections rend un hommage à cette grande dame du design, décédée en janvier dernier à l’âge de 87 ans. Connue dans le monde entier, elle a élaboré il y a vingt ans le projet de rénovation du musée des Beaux-Arts de Rouen, alors défiguré par les bombardements durant le Seconde Guerre mondiale.

 

« C’est le premier musée de France à être rénové. On est dans un nouveau genre. Andrée Putman a fait des choix forts, des choix pérennes. C’est sa grande force. La simplicité est inaltérable », souligne Sylvain Amic.

 

Dans ce projet, Andrée Putman a révélé la structure du bâtiment, imaginé le jardin des sculptures, avec les goulottes de lumières, où les pierres blondes sont mises en valeur.

 

Le musée des Beaux-Arts de Rouen a ainsi ressorti des dessins, des croquis aquarellés du musée et des études de mobilier et de matériaux.

 

  • Olivia Putman, designer

salle villon 2Vingt ans après sa mère, Olivia Putman qui dirige depuis 2007 le studio Putman porte un autre regard sur le musée des Beaux-Arts de Rouen. Elle dessine le fil rouge de ce Temps des collections, tel un parcours graphique. Partant des carreaux noirs et blancs, emblématiques du studio Putman, elle les installe pour former un damier, les oublie peu à peu pour laisser apparaître juste une ligne directrice. C’est chic et élégant.

 

Est-ce que vous connaissiez très bien le musée des Beaux-Arts de Rouen ?

Non pas très bien mais je le connaissais à travers ma mère qui m’en a beaucoup parlé lorsqu’elle travaillait sur le projet. C’est un musée incroyable où il est possible de se perdre. Il a un charme fou. J’aime cette intervention contemporaine, très en retrait et complètement intemporelle.

 

Que vous disait votre mère sur ce projet ?

Elle était très honorée de pouvoir toucher à un bâtiment historique de cette qualité. Elle était déjà intervenue dans un musée. C’était le musée d’art contemporain de Bordeaux, aménagé dans un ancien entrepôt d’épices. Là, tout s’inscrivait dans un monument historique. C’était comme une mission pour elle.

 

Signer une scénographe, c’est un autre travail.

L’architecture intérieure est une œuvre pérenne. Faire scénographie est une intervention ponctuelle. Donc, on peut s’amuser, être ludique. C’est aussi très intéressant de se remettre dans les traces de cette histoire, et émouvant d’être là dans cet endroit calme.

 

Pourquoi avez-vous choisi de reprendre ce motif du damier ?

Comme c’est un hommage à ma mère, j’ai eu l’idée de partir du damier qui devient aujourd’hui caricatural. C’est pour cette raison que je l’ai déformé et que tout se termine de manière linéaire. Comme un fil. C’est une sorte de transmission et une façon de se détacher de ce motif. C’est mon histoire.

 

  • Jusqu’au 19 mai, tous les jours, sauf les mardis et jours fériés, de 10 heures à 18 heures au musée des Beaux-Arts de Rouen. Tarifs : 5 €, 3 €, entrée gratuite pour les moins de 26 ans et les demandeurs d’emploi. Renseignements au 02 35 71 28 40 ou sur www.rouen-musees.fr