2013-05-25 10.59.22C’est la troisième édition. Terres de Paroles se tient en Haute-Normandie du 16 au 25 mai. Dix jours pour se plonger dans la littérature et entendre des voix qui portent à merveille une parole.

 

La ville ou la campagne ? Les deux ! Terres de Paroles qui se tient plus tôt cette année investit la campagne comme les deux précédentes éditions. Direction Gruchet-le-Valasse et son ancienne abbaye cistercienne construite au XXIIe siècle où les mots résonneront bien évidemment de manière singulière. Le festival fait également étape à Saint-Philbert-sur-Risle, à Routot et à La Haye-de-Routot, si bucolique. Pour la première fois, Terres de Paroles va en ville, dans l’agglomération rouennaise. Donc week-end à la campagne et la semaine en ville.

 

Littérature contemporaine ou classique ? Les deux aussi même si le festival privilégie la littérature contemporaine. Néanmoins, Terres de Paroles célèbre le bicentenaire de la mort du marquis de Sade et réalise un focus sur la Première Guerre mondiale avec un retour sur les écrits de Céline et Hemingway. Pour établir son programme, « nous avons dessiné des parcours pour guider le public dans cette forêt littéraire », indique Robert Lacombe, directeur de Terres de Paroles. Le festival 2014 a six thématiques : Littérature et insoumission, Retour aux origines, La Fabrique de l’écrivain, Vivre et survivre, Bicentenaire Sade et 14-18 : un monde en guerre.

 

Auteurs ou comédiens ? Comme les éditions précédentes, le festival accueille auteurs et comédiens. Il y a des retours. Ceux de Philippe Calvario, Arthur Dreyfus, Irène Jacob, Denis Lavant, Pierre Martot, Nicolas Pignon, Alice Zeniter… Ce sera une première pour Bruno Putzulu, Eric Caravaca, Arnaud Cathrine, Maylis de Kerangal, Lola Lafon, Matlida May, Michel Vuillermoz…

 

Lectures ou rencontres ? C’est tout l’intérêt de Terres de Paroles qui permet d’assister à des lectures, moments très privilégiés et intimes avec un comédien, et aussi à un échange avec les artistes. Cette année, la musique s’invite dans le programme de Terres de Paroles. « Il y a une évolution de la parole littéraire. Beaucoup d’écrivains collaborent avec des musiciens. Ce qui crée une hybridation des formes », constate Robert Lacombe. Véronique Ovaldé est accompagnée lors de la soirée d’ouverture du pianiste Bertrand Soulier. Brigitte Giraud montera sur scène avec Albin de la Simone, Lola Lafon avec Julien Rieu de Pey et Olivier Lambert, Carole Zalberg avec Eric Slabiak, Eduardo Berti avec Las Hermanas Caronni.

 

  • Du 16 au 25 mai à Rouen, Gruchet-le-Valasse, Saint-Philbert-sur-Risle, Routot et La Haye-de-Routot. Tarifs : 5 €, 12 € les trois lectures. Réservation au 02 32 10 87 07 ou sur terres-de-paroles.com
  • Présentation du festival mercredi 9 avril à 18 heures à la librairie L’Armitière à Rouen en présence d’Alain Absire, auteur de Mon Sommeil sera paisible.