le motifLe Théâtre d’en haut organise une nouvelle fois à Rouen les huitièmes Rencontres normandes de théâtre amateur. Trois jours, du 15 au 17 novembre, durant lesquels des comédiens partagent leur soif de jouer, leur passion pour le théâtre.

 

Le Théâtre d’en haut

Deux grands passionnés de théâtre sont à l’origine de cette compagnie rouennaise, fondée il y a six ans. Sandrine Bounolleau, présidente du Théâtre d’en haut, a commencé à jouer alors qu’elle était à l’école primaire à Grenoble. Le théâtre ne l’a jamais quittée. Frédéric Bureau a trouvé dans le théâtre un fabuleux moyen de partage. Pour ces deux complices, le plaisir guide leur pratique au sein de la troupe.

Cette année, le Théâtre d’en haut compte quarante comédiens amateurs (vingt-sept l’an passé) qui se retrouvent pour suivre des stages avec des professionnels, monter des projets artistiques ensemble et répéter. « Cette augmentation du nombre d’adhérents donne une nouvelle énergie. Nous avons pu créer une troupe au sein d’un atelier », indique Sandrine Bounolleau.

La compagnie rouennaise organise pour la cinquième année les Rencontres normandes de théâtre amateur. Elle ouvrira la manifestation et présentera également Le Motif de Guy Foissy.

 

Les Rencontres

Les Rencontres normandes de théâtre amateur sont l’occasion pour différentes compagnies de se retrouver, de parler de leur engagement, de partager leurs travaux en cours et aboutis. Cette huitième édition réunit quatorze troupes, dont une venant d’Avignon. « Nous lançons des appels à candidature en mai et nous rencontrons les troupes qui postulent. Nous voulons vraiment que cette manifestation ne soit pas un festival mais des rencontres. Nous présentons nos coups de cœur ». Dix-sept coups de cœur donc qui évoquent la guerre, l’amour, la passion, l’art.

Une nouveauté : le Théâtre d’en haut organise le dimanche matin durant ces Rencontres normandes deux ateliers, un premier pour les enfants et un second pour les adultes. Pendant une heure, chacun pourra expérimenter le jeu et la scène.

 

Le programme

Vendredi 15 novembre

  • 19 heures : présentations théâtrales par la compagnie Le Théâtre d’en haut
  • 20h30 : Comme en 14, Continents Comédiens
  • 22h15 : Hank, Bukowski, les femmes, l’alcool, l’écriture, compagnie Kerouaj

Samedi 16 novembre

  • 14 heures : Les Bonnes de Genet, compagnie Azerty, Le Motif de Guy Foissy, Le Théâtre d’en haut
  • 15 heures : La Réclamation de Jean-Michel Ribes, Atelier MGEN
  • 16 heures : Petit Lexique illustré du théâtre, Le Théâtre de l’acte, La Fanfare Satie’s Faction
  • 17 heures : La Demande en mariage de Tchekhov, Les Mélusines
  • 18h30 : Spectacle à l’arrach’, compagnie L’Arrach’
  • 19 heures : Soirée entre amis de Pinter par Arnières la troupe
  • 19h45 : Trois Contes de Maupassant, la compagnie du voyageur immobile
  • 21 heures : Une Bête sur la lune de Kalinoski, la compagnie J. Thomas

Dimanche 17 novembre

  • 10 heures : ateliers pour enfants et adultes
  • 11h30 : Face au mur tout va mieux de Crimp, les Zateliers de la tête de bois
  • 14 heures : La Femme comme champ de bataille de Vizniec par Continents Comédiens
  • 15h30 : L’Autre Chemin de Contamin, Gilberte Morin
  • 16 heures : Elle voit des nains partout de Bruneau, Still Kiddin

 

Infos pratiques

Au centre André-Malraux, rue François-Couperin à Rouen. Tarifs : 6€, 4 € un spectacle, 25 €, 20 € les trois jours. Réservation au 02 35 60 29 99.