24 éditeurs normands sont réunis dans un même espace Livres en Normandie pendant le salon du livre à Paris qui se tient du 20 au 23 mars. Parmi eux, il y a Pénélope Labruyère qui a fondé les Editions La Madolière à Gisors.

 

penelope labruyerePénélope Labruyère a fondé sa maison d’édition, La Madolière, pour avoir entre les mains les livres qu’elle avait envie de lire et qu’elle ne trouvait pas. Ses romans préférés, ce sont la science fiction, le fantastique et l’horreur. « On trouve des livres de ces genres-là mais les textes ne sont pas très littéraires, ni très engagés. Je recherchais des histoires plus trash ». A 8 ans, elle s’est en effet plongé dans la lecture des histoires de Van Vogt. « J’avais été attirée par la belle couverture de Philippe Caza ».

 

Depuis 2007, la jeune femme, pleine d’esprit et de fantaisie, mène avec une énergie débordante son aventure toute seule à Gisors. Elle publie deux livres chaque année : un premier pour le salon du livre de Paris et un second juste avant les fêtes de fin d’année. Elle travaille uniquement avec des écrivains francophones. « J’ai un pôle d’auteurs excellents racontant des histoires qui font froid dans le dos. Ce n’est pas du trash pour du trash. Je ne veux pas de vulgarité, non plus. Ce n’est pas intéressant. Il doit y avoir un message. Ça doit susciter un débat ».

 

Comme 23 éditeurs normands, Pénélope Labruyère sera présente au salon du livre de Paris. Un événement à ne pas manquer pour sa maison d’éditions puisqu’elle y effectue les ventes les plus importantes. « Ce sont quatre jours de travail intense et de rencontres ». Elle y fera découvrir sa dernière parution, Incursion de Pierre Bruhlet, une histoire d’un prisonnier envoyé dans le passé et tué par un être invisible. Elle présentera également Robots ou vingt nouvelles d’auteurs différents sorties en décembre 2014. C’est une des anthologies thématiques publiées pour Noël. « A la fin de l’année, nous sortirons Mort dans l’âme II parce que le premier a été très bien reçu. En 2016, ce sera la femme fantastique ».

 

A Paris

Depuis 2006, les Régions Haute-Normandie et Basse-Normandie financent un stand pour les éditeurs normands au salon du livre de Paris. Les deux présidents, Nicolas Mayer-Rossignol et Laurent Beauvais, ont rappelé que « la culture reste un lien fort qui construit la Normandie de demain » et que le salon est « un véritable tremplin pour le développement et le rayonnement des éditeurs normands ».

24 d’entre eux sur les 120, installés en Normandie, défendront leur marque à Paris dans cet espace coordonné par l’Agence régionale du livre en Haute-Normandie et le Centre régional des lettres en Basse-Normandie.

 

  • Salon du livre, vendredi 20 et samedi 21 mars de 10 heures à 20 heures, dimanche 22 mars de 10 heures à 19 heures, lundi 23 mars de 13 heures à 19 heures, au parc des expositions, porte de Versailles à Paris.