Ils sont huit sur la piste du cirque-théâtre à Elbeuf. Huit apprentis circassiens en formation à l’Académie Fratellini. Ensemble, ils vont tenter de toucher L’Impossible, titre du spectacle mis en scène par Jordi Aspa et Bet Miralta de la compagnie Escarlata Circus. Parmi eux, il y a Pierre Maël, artiste en 2e année, qui évolue au mât chinois.

Pierre Maël est un des super héros de L’Impossible. Il préfère se réfugier à 6 mètres de haut et se laisser emporter par ses rêves. Le voilà sur son mât chinois à imaginer des instants de folie dans un monde onirique. Les 7 autres acrobates multiplient les numéros au fil, aux sangles, au cerceau aérien, à la corde lisse. Eux aussi se transforment en personnages singuliers sur leur agrès de prédilection.

Ces huit circassiens sont des élèves de l’Académie Fratellini et se retrouvent dans ce spectacle, L’Impossible, mis en scène par les Catalans Jordi Aspa et Bet Miralta de la compagnie Escatlata Circus. « Ce spectacle est un hommage à ces femmes et ces hommes qui font l’impossible pour que les lieux qui nous accueillent soient propres. Nous sommes tous des techniciens de surface. Nous venons faire le ménage et rêvons à l’impossible pour sortir de l’ordinaire ». 

Comme les sept autres apprentis de l’Académie Fratellini, Pierre Maël a dû créer son personnage. « Les deux metteurs en scène nous ont laissé beaucoup de place. Nous sommes tous partis de nos envies. Ce n’est pas facile quand il n’y a pas de contrainte ».

Énergie et émotions

Pierre Maël est en deuxième année à l’Académie Fratellini. Encore une année avant le grand saut dans la vie professionnelle. Le jeune artiste évolue dans le cirque depuis son enfance. « À l’école, j’en faisais deux fois par semaine. J’ai fait aussi beaucoup de théâtre et pas mal de sport. Le cirque m’a permis de mélanger ces deux disciplines ». Pour ce circassien, le cirque, c’est aussi le mariage de la performance, de l’énergie et des émotions « tellement singulières et plurielles. Le cirque est un art qui invente beaucoup aujourd’hui, qui se renouvelle sans cesse ».

Après le lycée, Pierre Maël, originaire de Montpellier, ne savait pas trop quoi faire. J’ai alors passé plusieurs concours pour entrer dans des écoles de cirque ».  Il est arrivé à l’Académie Fratellini il y a un an et demi. « J’aime bien leur cursus par alternance. Il y a les formations, les créations, les répétitions, les spectacles… Comme aujourd’hui, il faut être polyvalent, on fait aussi du théâtre, de la danse. On est formé au son, à la lumière, à la réalité virtuelle… » La spécialité de Pierre Maël, c’est le mât chinois. « J’avais commencé à l’école. Au début, je trouvais cela ingrat. Au fur et à mesure, j’ai trouvé des automatismes dans le haut du corps, dans le bas du corps. Les nombreuses répétitions m’ont permis d’insérer des mouvements dans ma mémoire corporelle ».

Dans L’Impossible, Pierre Maël joue une partition à plusieurs, réalise des prouesses le long de son mât chinois. Habillé de sa combinaison orange, il imagine un autre monde.

Infos pratiques

  • Vendredi 25 janvier à 20h30, samedi 26 janvier à 18 heures au cirque-théâtre à Elbeuf. 
  • Spectacle tout public à partir de 5 ans
  • Tarifs : 17 €, 13 €. Pour les étudiants : carte Culture.
  • Réservation au 02 32 13 10 50 ou sur www.cirquetheatre-elbeuf.com