Lors de la finale du Courtivore, festival dédié au court-métrage, le public a décerné son prix à Pile Poil, le film de Lauriane Escaffre et Yvonnick Muller.

Au point de départ, il y avait 1 200 courts métrages. L’équipe du Courtivore en avait sélectionnés 24 pour sa compétition officielle qui s’est déroulée, comme chaque édition, en trois actes. Trois séances durant lesquelles le public a découvert un concentré de la création contemporaine et voté pour son film favori. Pour la finale, il restait une belle affiche Roberto, le canari de Nathalie Saugeon, Excess will save us de Morgane Dziuria-Petit, Pile Poil de Lauriane Escaffre et Yvonnick Muller, Skin de Guy Nattiv, Oscar du meilleur court-métrage 2019, Pauline asservie de Charline Bourgeois-Tacquet, Nefta Football Club d’Yves Piat, prix du public au festival de Clermont-Ferrand 2019.

Le prix Jeune/Étudiant a été décerné à Hybrids, film d’animation de Florian Brauch, Kim Tailhades, Matthieu Pujol, Yohan Thireau et Romain Thirion. Le prix En Short (jeune public) est revenu à Hors Piste de Léo Brunel, Loris Cavalier, Calille Jalabert et Oscar Malet. C’est Pile Poil, le court métrage de Lauriane Escaffre et Yvonnick Muller qui a reçu le prix du public. Avec une mention spéciale des lycéens. Le duo a imaginé une comédie tendre et drôle sur les relations entre un père et sa fille. Le premier est boucher, la seconde en CAP d’esthéticienne. Quand Élodie doit passer son épreuve d’épilation, elle n’a pas d’autre choix que de demander à son père, Grégori Gadebois, d’être son modèle. Un court métrage tourné à Oissel, à Rouen et aussi en région Aquitaine qui pourrait bien devenir un long métrage.