Sans dévoiler les grandes lignes d’une politique culturelle qui sera présentée en mars prochain, Hervé Morin, président de la Région Normandie, est revenu mercredi 4 janvier sur quelques événements existants et en a annoncés des nouveaux.

 

 

Les Concerts de la région, supprimés ou sauvegardés ? Les deux, en fait. Hervé Morin les a « repensés » et assure « quelque chose qui va être bien ». « J’ai dîné avec les grands acteurs culturels. D’emblée, ils m’ont dit que mettre autant d’argent dans les concerts gratuits, dans des cachets de stars internationales qui peuvent aller dans des palais des sports, c’est assez choquant. Je les ai entendus mais j’avais déjà cela en tête ».

 

Cette décision s’inscrit dans une nouvelle politique culturelle qui sera présentée en mars prochain. « Il est nécessaire de la réorienter ». Si Hervé Morin n’a rien révélé des orientations prises, il envisage de « soutenir la création » et de « stabiliser le financement de la culture à travers une réflexion avec les collectivités territoriales » pour offrir « une meilleure visibilité aux acteurs culturels ». Sa préférence va aux « manifestations de portée régionale ». Donc terminée la subvention pour « restaurer un tableau » ou « acheter des partitions ». Et le festival du Rock dans tous ses états à Evreux qui va disparaître ? « La Région n’est pas la caisse d’assurance des collectivités locales. Quand les villes se décident de se désengager d’un festival, la Région ne peut pas venir en compensation ».

 

Quant à Normandie impressionniste, « je souhaite que ça continue », assure Hervé Morin. Sous quelle forme ? Avec de « l’impressionnisme pur » ? Pas de réponse encore. La prochaine édition aura lieu en 2019. Autre vœu : la participation d’une ville normande, Rouen ou Le Havre, à la prochaine Exposition universelle pour être, à côté de Bordeaux, Dijon ou Toulouse « un des huit sites nationaux ». La France a en effet posé sa candidature pour 2025.

 

Enfin Hervé Morin veut marier la culture à l’histoire, à l’artisanat, à l’économie… lors d’une grande fête de la Normandie. « Pendant deux ou trois jours, toute personne pourrait venir parler ensemble, échanger et voir tout de ce que l’on fait de bien dans la région ». Un événement des plus conventionnel qui va faire sourire (jaune) ceux qui assistaient aux Concerts de la Région.

 

  • Lire également l’article sur Hervé Morin, show devant ! sur filfax