Rosas danst Rosas est une pièce majeure de l’histoire de la danse et du répertoire d’Anne Teresa de Keersmaeker. Quatre danseuses de la compagnie Rosas la reprennent mardi 12 mars au Rive gauche à Saint-Étienne-du-Rouvray.

Désormais, Rosas danst Rosas fait partie des classiques de la danse. À sa création, en 1983, cette pièce d’Anne Teresa de Keersmaeker interpelle. Comme Fase, l’année précédente. La chorégraphe belge surprend avec un vocabulaire gestuel répétitif et son travail sur le lien étroit entre la danse et la musique.

Reprise mardi 12 mars au Rive gauche à Saint-Étienne-du-Rouvray, Rosas danst Rosas est une chorégraphie pour quatre interprètes féminines. Anne Teresa de Keersmaeker y mêle les mouvements les plus abstraits et les gestes du quotidien. Dans un premier temps, ce sont les corps des danseuses qui composent la musique, avec autant le souffle que le contact avec le sol. Cette musique des corps laisse ensuite la place à celle, répétitive et « maximaliste » de Thierry de Mey et Peter Vermeersch, écrite pendant le processus de création.

Avec Rosas danst Rosas, Anne Teresa de Keersmaeker joue sur les contrastes pour créer des tensions. Elle marque les oppositions entre tendresse et violence,, unicité et individualité, des mouvements à l’unisson et le contrepoint. Des points qu’elle développera dans les créations suivantes.

Infos pratiques

  • Mardi 12 mars à 20h30 au Rive gauche à Saint-Étienne-du-Rouvray.
  • Tarifs : de 25 à 15 €. Pour les étudiants : carte Culture.
  • Réservation au 02 32 91 94 94.
  • Des clés pour la danse de 19 heures à 20 heures : rencontre avec Olivier Lefebvre, historien de la danse. Entrée libre et gratuite.