Au XIXe siècle, les peintres ne pouvaient ignorer l’essor des villégiatures et des loisirs de plein air. L’exposition Un été au bord de l’eau, présentée jusqu’au 29 septembre au musée des Beaux-Arts de Caen dans le cadre de Normandie impressionniste, revient sur cette page de l’histoire.

 

"Instantanea, Biarritz" de Joaquim Sorolla Fondation Museo Sorolla, Madrid

« Instantanea, Biarritz » de Joaquim Sorolla
Fondation Museo Sorolla, Madrid

La société du XIX siècle évolue. Le développement  du chemin de fer, notamment la construction de la ligne Paris-Le Havre, permet à un nombre de personnes de découvrir la côte normande, et les joies de la plage et de la mer. Les artistes ne peuvent rester étrangers à ce phénomène, sortent leur chevalet de leur atelier pour explorent de nouveaux motifs : les scènes de plage, les paysages de bord de mer, les bateaux et la baignade.

 

Quatre thèmes et quatre chapitres qui déclinent cette nouvelle exposition au musée des Beaux-Arts de Caen. Sont présentées jusqu’au 29 septembre soixante-six œuvres, signées d’Angrand, de Blanche, Bonnard, Boudin, Cézanne, Degas, Gauguin, Manet, Matisse, Monet, Morisot, Renoir, Seurat, Stevens…

 

Tous ces peintres deviennent témoins du bouleversement de cette société. La plage devient un beau terrain de jeu, de détente. Les enfants jouent, les femmes se détendent, lisent, se promènent. Les artistes travaillent également sur les corps dévêtus dans ce paysage nouveau, sur des modèles improvisés dont certains ont fait scandale.

 

"Deux femmes endormies dans une barque sous les saules", John Sargent Musée Calouste Gulbenkian / Catarina Gomes Ferreira

« Deux femmes endormies dans une barque sous les saules », John Sargent
Musée Calouste Gulbenkian / Catarina Gomes Ferreira

Les habitudes de vie changent, tout comme les modes vestimentaires et les paysages de bord de mer. Les stations balnéaires se développent avec la construction de cabines de plage. Les marines traditionnelles sont délaissées au profit des barques, des voiliers, des yachts pour une simple promenade ou une course en mer.

 

Les peintres qui cherchaient une issue à l’art académique se sont emparés en toute liberté de ce nouveau spectacle de l’eau sous des atmosphères changeantes. Ils sont au cœur de la vie.

 

 

 

 

  • Jusqu’au 29 juin, tous les jours de 10 heures à 18 heures, au musée des Beaux-Arts de Caen.
  • Tarifs : 9 €, 6 €, gratuit pour les moins de 26 ans. Renseignements au 02 31 30 47 70 ou sur www.mba.caen.fr

 

"Sur le yacht", Pierre Bonnard Adagp, Paris/Hugo Maertens

« Sur le yacht », Pierre Bonnard
Adagp, Paris/Hugo Maertens

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Les Baigneurs", Paul Cézanne Musée d'Orsay/ René-Gabriel Ojéda

« Les Baigneurs », Paul Cézanne
Musée d’Orsay/ René-Gabriel Ojéda