Avec la compagnie du Dagor, on parle et on chante. Dans cette nouvelle création, Victor ou la naissance d’une pensée, interprétée mercredi 30 janvier à DSN à Dieppe, elle relate un conte original sur la normalité.

Ce n’est pas du théâtre musical mais un concert théâtral. La musique a toujours été au cœur des créations de la compagnie du Dagor. Cette fois, l’histoire se raconte beaucoup en chansons, un peu en scènes dialoguées ou en parties narratives. D’ailleurs le trio, formé de marie Blondel, Julien Bonnet et Thomas Gornet, a choisi la forme concert. « La chanson est un moyen de créer les mêmes émotions qu’avec les images du cirque ou de la danse. Elle est un monologue, un moment introspectif des personnages. Nous sommes comme dans une pièce radiophonique ».

Le nouveau spectacle de la compagnie du Dagor est donc un spectacle de chansons « engagées pour oreilles non encore usagées », tient à préciser Thomas Gornet. Interprété mercredi 30 janvier à DSN à Dieppe, Victor ou la naissance d’une pensée conte l’enfance, notamment ce moment où surgissent les premières questions.

Du sable dans la machine

Victor est un petit garçon normal. Ses journées se succèdent et se ressemblent : la maison, les parents, l’école, les copains, les activités… Tout va bien pour lui. D’autant qu’il préfère les horaires bien réguliers, les rituels. C’est plus rassurant. Quand un petit grain de sable vient enrayer cette machine quotidienne bien huilée, c’est la catastrophe. Victor est obligé de se poser des questions…

Avec la compagnie du Dagor, réfléchir devient un véritable plaisir. « En voulant aborder le thème de la normalité, nous nous sommes rendus compte qu’il n’y avait pas une seule réponse pour définir la norme et que nous avions beaucoup apprécié nous interroger sur ce thème. Le sujet sera la réflexion ». Victor va alors découvrir qu’il a une pensée et s’ouvrir au monde.  

Infos pratiques

  • Mercredi 30 janvier à 19 heures à la scène nationale de Dieppe. 
  • Spectacle tout public partir de 8 ans
  • Tarif : 5 €.
  • Réservation au 02 35 82 04 43 ou sur www.dsn.asso.fr