Le Département de la Seine-Maritime a voulu une nouvelle version de Terres de Paroles. Le festival, consacré à la littérature, se déroulera du 4 au 23 octobre et déclinera L’Amour fou, thème de cette prochaine édition.

Il a été printanier. En 2019, il change de saison pour arriver juste après la rentrée littéraire. Terres de Paroles devient donc automnal pour se tenir du 4 au 23 octobre. Ce n’est pas seulement la période qui a été modifiée. Le Département de la Seine-Maritime, principal financeur de ce festival dédié à la littérature, a également souhaité modifier la ligne directrice. La raison : une fréquentation trop peu élevée. « L’édition de 2018 a accueilli 12 000 personnes mais seulement 2 100 visiteurs uniques. Nous attendons autre chose d’un festival », remarque Charlotte Masset, vice-présidente du Département de la Seine-Maritime en charge de la culture et du patrimoine.

Même mécontentement de la part de Pascal Martin, président du Département de la Seine-Maritime : « nous sommes issus des territoires. En 2015, il avait été fait une commande à Marianne Clévy de diffuser la culture auprès du plus grand nombre, notamment auprès de ceux pour lesquels il est difficile d’y accéder. À mes yeux, le compte n’y est pas ». Depuis le début de l’année 2019, plusieurs personnes de l’équipe de Terres de Paroles ont quitté leur poste. En premier, Marianne Clévy, directrice du festival, depuis janvier. Par ailleurs, le Département a revu à la baisse sa subvention, passant de 800 000 à 600 000 €.

Trois semaines dans vingt communes

Les contours de Terres de Paroles nouvelle version ne sont pas encore bien définis. Il est déjà acté : pas de « manifestations pour un public d’experts et d’initiés » mais « un festival plus varié et plus proche des attentes des habitants ». Terres de Paroles ne proposera donc plus de spectacles vivants, devra « être plus festif et s’adresser à tous ». Pour répondre à ces exigences, l’EPPC qui gère le festival a confié à Isabelle Lefort la programmation de la prochaine édition qui se déroulera pendant trois semaines dans une vingtaine de communes. Elle a choisi comme thème L’Amour fou, un clin d’œil à André Breton. « Nous vivons dans une époque dans laquelle nous avons besoin d’amour, de sentiments d’apaisement. C’est un thème exigeant et populaire », constate la conseillère artistique.

Au programme de Terres de Paroles 2019 : environ 60 rencontres littéraires et un Gueuloir avec des lectures itinérantes pour « aller sur les pas des grands auteurs », « réveiller le bonheur de lire ».  En avant-première, le festival présentera un spectacle qui mêle pyrotechnie et poésie samedi 21 septembre à l’abbaye de Jumièges. Ce seront Les Feux de l’amour. Le programme complet sera dévoilé en juin 2019.

.