Olivier Broche est Hervé Laurier, cet homme simple qui écrit au président de la République. Moi et François Mitterrand se joue jeudi 17 mai à l’espace culturel François-Mitterrand à Canteleu. Gagnez vos places en écrivant à relikto.contact@gmail.com

Qui est Hervé Laugier ? C’est un homme cultivé, lettré, rêveur qui souffre de solitude. « Il est malade, atteint de folie et de mythomanie. Il est enfermé dans ses propres aveuglements et peut être aussi orgueilleux. Il n’est pas du tout dangereux. Comme il croît fort en quelque chose, il en devient très attachant ». Hervé Laurier écrit régulièrement au président de la République. La première lettre est envoyée en 1983 et la réponse du secrétariat de François Mitterrand arrive quelques semaines plus tard. C’est juste une lettre type mais l’homme veut voir là une réponse personnalisée.

C’est le début d’une correspondance de plus de 30 ans avec les différents présidents qui vont se succéder, « ses seuls amis ». Hervé Laurier leur raconte la séparation avec son épouse, Madeleine, ses problèmes intestinaux, la disparition de son chat, Tchoupette, les vacances à Charleville-Mézières, les huîtres trop laiteuses… Il leur donne quelques conseils dans les politiques à mener.

Plus de 150 représentations

Un jour, Hervé Laurier décide de rendre publics ces échanges de lettres lors d’une conférence ayant pour thème l’amitié. Le voilà entre la photo officielle de François Mitterrand et un bureau austère, dans un décor désuet pour raconter cette relation épistolaire. Olivier Broche joue cet homme naïf dans Moi et François Mitterrand, une pièce de Hervé Le Tellier, mise en scène par Benjamin Guillard et interprétée jeudi 17 mai à l’espace culturel François-Mitterrand à Canteleu.

« J’aime beaucoup l’esprit de ce texte. C’est à la fois terrible et drôle. L’humour vient des situations ». La tragédie, de la solitude de ce personnage. « Je me le suis approprié. Cet homme, c’est moi. Il apparaît avec le costume, le décor presque présidentiel. De toute façon, il ne faut jamais se croire plus intelligent que son personnage ». Olivier Broche vit avec lui depuis plus de 150 représentations. « Les premières étaient compliquées. Je suis seul sur scène. Il n’y a personne pour vous aider, vous soutenir pendant plus d’une heure. Il faut y aller, ne rien lâcher ». 

  • Jeudi 17 mai à 20h30 à l’espace culturel François-Mitterrand à Canteleu. Tarifs : 13,10 €, 9 €. Pour les étudiants : carte Culture. Réservation au 02 35 36 95 80